15. févr., 2019

Stylisme

Sih Rakout met en valeur la mode vintage et écologique

Chose promise, chose due ! L’année dernière Sih Rakouth a présenté sa toute première collection, et hier, elle vient d’ouvrir sa première boutique de prêt-à-porter à Ambatobe.

La mode des années 60, elle y est attachée et s’en inspire tout en gardant son statut d’artiste contemporaine engagée. Elle, c’est Sih Rakout, cette jeune styliste qui est en train de gravir les échelons pour faire de sa passion son gagne-pain. Sa bonne étoile et sa persévérance semblent lui réussir car hier, elle vient d’ouvrir la porte de sa toute première boutique à Ambatobe. Portant la griffe de Sih Rakout, cette maison entre incontestablement dans les incontournables des amoureuses de haute couture.

Nouvel antre. Dans un espace convivial, des livres sur les étagères, sur les murs sont accrochés des tableaux sans pour autant donner l’impression de surcharge dans la pièce. Au milieu de la salle, un Quatuor Squad donne le ton en jouant des airs plutôt calmes et procure une ambiance bonne enfant à l’évènement. Aux alentours, ses œuvres habillent des mannequins et attirent les yeux avides des grands passionnés de modes venus nombreux dans ce nouvel antre de Sih Rakout. Des pièces uniques qui nous rappellent ces robes volantes des hippies mais avec une touche d’élégance qu’elle met en point d’honneur, grâce à l’inclinaison des « lamba » malgaches.

Elégance. Des robes aux couleurs d’été, attirant soleil, relatant la bonne humeur et gratifiant de cette joie de vivre, faites pour ces dames qui aiment croquer la vie à pleine dent sans pour autant verser dans le vulgaire ni l’excentrisme. Digne des tapis rouges et des grandes occasions, ses créations se démarquent par la conjugaison parfaite des matières et des couleurs. Car si elle est modeuse avant tout, elle est une artiste engagée dans la protection de l’environnement. La styliste laisse vaquer son imagination entre lin, soie sauvage, du marron, du beige, de la moutarde… tout ce qui nous rappelle la générosité de la nature. Effectivement, une partie sort de sa collection « Ala » qu’elle a présentée au grand public l’année dernière.

Midi Madagascar

Le 04/02/19

Zo Toniaina