11. juil., 2019

STAFE

Interview JDC sur le STAFE à RFM

Radio France Madagascar reçoit aujourd’hui Monsieur Jean-Daniel Chaoui, Conseiller consulaire pour Madagascar. Bonjour Monsieur le Conseiller. Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est un Conseiller consulaire ?

Bonjour aux auditeurs de RFM. Merci de m’accueillir une nouvelle fois sur votre antenne. Les Conseillers consulaires sont élus par les Français résidents à Madagascar. Le mandat est de 6 ans. Tous les Français de la grande île sont invités à voter pour élire les 5 Conseillers consulaires de Madagascar. Je suis l’un des cinq élus.

Et en quoi consiste votre rôle ?

Nous représentons les Français de Madagascar dans toutes les commissions qui ont lieu au Consulat  de France à Tananarive, commissions qui administrent la vie des Français à Madagascar. Les principaux domaines : l’enseignement avec le réseau des établissements français et l’attribution des bourses scolaires, les affaires sociales avec les allocations pour les personnes âgées et l’aide aux familles en difficulté, la sécurité, le fonctionnement administratif du Consulat. Sur toutes ces problématiques, nous siégeons dans les Conseils consulaires qui sont les instances de décisions. Notons que le rôle des Conseillers est consultatif et non décisionnel.

Vous allez aujourd’hui nous parlez du STAFE. Que signifie ce sigle ?

STAFE signifie Soutien au Tissu Associatif Français à l’Etranger. C’est un dispositif créé récemment et doté de 2 millions d’euros. Auparavant, les parlementaires disposaient d’une « cagnotte » appelée « réserve parlementaire » qu’ils pouvaient attribué à leur convenance aux organismes de leur choix. Cette réserve parlementaire a été supprimée par le Président de la République E. Macron et remplacée par le STAFE. Il était en effet important de conserver une source de financement complémentaire pour le tissu des organismes présents à l’étranger au bénéfice des Français résidents.

Quels sont les organismes bénéficières du STAFE ?

Peuvent candidater pour un financement les associations françaises dont les actions concernent les familles françaises résidentes, les établissements scolaires français ou bénéficiant aux Français, les acteurs culturels s’adressant aux Français ou diffusant la culture française comme les Alliances Françaises par exemple.

Et comment ça marche, c’est-à-dire comment candidater ?

Un appel à candidature à lieu en fin d’année pour un financement versé en fin d’année suivante. Il faut déposer un dossier auprès du service social du Consulat de France. Ce dossier doit comporter un descriptif précis du projet que vous souhaitez voir bénéficier du STAFE. Attention, le STAFE ne peut financer que des projets, pas du fonctionnement.  Attention aussi, le projet doit comporter une part d’autofinancement de l’ordre de 50%, réduit à 30% pour les petites associations.

Et ensuite, comment sont attribués les projets ?

Un Conseil consulaire spécial dédié au STAFE se tient au Consulat de France de Tananarive avec les Conseillers consulaires et l’administration. Nous sélectionnons les projets qui nous semblent les plus utiles et les plus construits en équilibrant les attributions entre le social et l’enseignement. Nous avons 2 contraintes : nous ne pouvons retenir que 6 projets, et les projets ne peuvent dépasser 20 000 euros de demande de subvention. A noter que notre sélection doit être ensuite validée par une commission nationale à Paris.

Que pensez-vous de ce dispositif ?

Il est essentiel car il apporte un complément aux structures qui oeuvrent au bénéfice des Français résidents. Il permet des réalisations qui sinon, ne seraient pas possibles.

Pouvez-vous nous donner des exemples ?

Oui, les enfants boursiers ont déjà bénéficié du dispositif par le financement d’un Centre aéré et d’une colonie de vacances pendant les congés scolaires de juillet-août. D’autres acteurs culturels ont pu mettre en place des animations culturelles dans les quartiers dans deux villes de Madagascar. Des établissements scolaires  postulent pour l’équipement d’un laboratoire ou la construction ou la réfection d’un bâtiment dans l’école. Ce sont là quelques exemples.

Merci Monsieur le Conseiller pour ces informations. Un dernier mot.

Je veux dire aux auditeurs qui sont en liaison avec des organismes susceptibles de bénéficier du STAFE qu’ils peuvent me contacter pour de plus amples renseignements ou pour des Conseils à Français du Monde Madagascar au 22 597 96 ou écrire à jd.chaoui@blueline.mg (répéter 3 fois). Merci à RFM pour cet accueil.

22/06/2019