4. févr., 2019

Secteur des Transports : Développement de l’ouverture du ciel aérien de Madagascar

De nombreux grands défis attendent le nouveau ministre du Tourisme, des Transports et de la Météorologie, Joël Randriamandranto afin de concrétiser les projets touchant ces domaines qui sont inscrits dans le programme IEM.

Il l’a évoqué lors de la passation de service avec son prédécesseur, le ministre des Transports, Beboarimisa Ralava hier à Anosy. Comme priorité des priorités, il a encore réitéré la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance ainsi que la transparence dans la gestion de ces départements sous sa tutelle. Et au niveau du secteur des transports, en particulier, « nous allons promouvoir le développement de l’ouverture du ciel aérien de Madagascar tout en facilitant l’arrivée des nouvelles compagnies aériennes étrangères qui vont desservir la Grande île avec le reste du monde. Ce qui permettra de favoriser la circulation des biens et des personnes et l’augmentation du nombre des arrivées des touristes dans le pays », a-t-il déclaré. Quant aux organismes rattachés au département des Transports, il veillera à leur mode de gestion et de fonctionnement.

Complémentaires. Dans la foulée, « de nombreux projets seront concrétisés. On peut citer, entre autres, les projets concernant le développement du secteur ferroviaire. Et au niveau du secteur maritime, la rénovation ou la création des ports s’imposent afin d’améliorer les échanges commerciaux entre la Grande île et le reste du monde. Quant au secteur de transport terrestre, on va organiser incessamment des rencontres avec les différentes coopératives dans le but de trouver un commun accord sur le développement de ce secteur, pour ne citer que l’ouverture de la gare routière à Ambohimanambola », a-t-il enchaîné. Le ministre de tutelle a également soulevé qu’il est ouvert à toutes les propositions de toutes les parties prenantes pour pouvoir assurer le développement de Madagascar, après avoir établi un état des lieux dans tous ces secteurs. L’ancien ministre Beboarimisa Ralava, de son côté, a exprimé qu’il est confiant au développement de ce secteur des Transports étant donné que son successeur, est une personne expérimentée dans le secteur du tourisme. En effet, « ces deux secteurs sont complémentaires », a-t-il conclu.

Midi Madagascar

Le 29/01/19

Navalona R.