9. janv., 2019

De l'avocat et de l'huile d'olive pour hydrater, du sucre roux pour exfolier, du fromage blanc contre les tâches brunes... Et si la cuisine devenait notre nouveau laboratoire de beauté ? Pratiques et peu chères, les recettes de grand-mère ont fait leurs preuves pour soigner nos mains au quotidien. A vos marmites, voilà quelques soins pour les mains faits maison à tester chez soi.

https://static1.puretrend.com/articles/7/59/35/7/@/634579--580x0-1.jpg

Un gommage pour les mains

Pour afficher des mains douces, il est important de les débarrasser des petites peaux mortes. Pour un gommage fait maison, on mélange un peu de sucre roux (cassonade) et une lichette de miel liquide. On applique sur les mains avec des mouvements circulaires, sans oublier les paumes et les poignets. On rince bien, puis on nourrit la peau avec un peu d'huile d'olive (car les huiles végétales sont nos alliés beauté).

Un soin pour les mains gercées

Les mains rougissent, tiraillent, en un mot, elles vivent mal l'hiver ? On n'attend plus et on teste ce soin : on écrase un avocat, on ajoute une cuillère à soupe d'huile d'amande douce, une autre d'huile de germe de blé, et 3 gouttes d'huile essentielle de lavande, de rose et de cèdre. On dépose sur les mains et on laisse poser 5 minutes avant de rincer. A faire matin et soir, une fois par semaine.

 Soin maison : Exit les tâches brunes

A mesure que le temps passe, la peau des mains a tendance à se couvrir de tâches brunes. Pour les atténuer sinon les faire disparaître, on essaye ce soin mains fait maison. Mélanger le jus d'un demi-citron avec un yaourt nature (ou 3 cuillères à soupe de crème fraîche). Étaler sur les mains et laisser sécher, puis masser et passer sous l'eau tiède. A renouveler chaque semaine.

Vite, un soin pour des mains douces

Pour hydrater vos mains en deux temps trois mouvements, on mélange de l'huile d'olive au jus d'un demi-citron. On applique le soin sur les mains et on laisse agir 5 minutes avant de rincer. On peut changer l'huile (d'amande douce, de noisette...) pour varier les plaisirs.

4. sept., 2018

Le froid persiste et un nez congestionné pertube le sommeil, puis une gorge asphyxiée trouble la respiration. Toux, rhume et grippe se contaminent facilement en cette période hivernale. A la moindre fièvre, apparition de frissons, d'écoulement nasal, de courbatures et de maux de gorge, bon nombre de consommateurs et patients recourent aux sirops, aux pastilles pour s'en débarrasser. Il est à noter que ces infections d'origine virale ne se guérissent pas comme les maladies de sources microbiennes et bactériennes. Elles refont surface et se revigorent lorsque le système immunitaire s'affaiblit. Les symptômes sont presque les mêmes au début, mais lorsqu'un rhume et une toux se compliquent, ils deviennent une forte grippe. Alors, autant s'attaquer aux deux premières infections qui se contractent facilement lors d'une poingnée de main, d'une étreinte, d'un câlin...

Des astuces de grand-mère, faciles et abordables existent et se révèlent efficaces pour soulager les maux. Des recettes naturelles recèlent des vertus anti-inflammatoires et le mélange de produits biologiques s'avère bénéfique pour faire dissiper ceux qui gênent le nez, la gorge et la cage thoracique.

Le traitement à l'agrume à la cote. Le jus de citron pressé avec de l'eau frémissante et du miel, ou l'extrait de pépins de pamplemousse, ou encore une infusion de cannelle sucrée au miel lutte contre les infections. Sinon, optons pour le curcuma réputé être un meilleur antiviral, antimicrobien et antiseptique. Nous pouvons le prendre en infusion mais la poudre de curcuma peut très bien accompagner vos plats. Le sirop d'oignons n'est pas non plus à exclure. Facile à préparer, l'extrait de jus d'oignons se mélange avec une cuillerée à café de miel et on le laisse reposer pendant six heures avant d'en consommer. Une demi-cuillerée deux fois par jour pendant trois jours dégagera la toux.

Autrement, l'inhalation aux huiles essentielles débouche le nez. Faute d'huiles, un mélange à base d'eau tiède, de citron et de gros sel libérera le rhume.

L'Hebdo de Madagascar

Le 09/07/18

Farah Raharijaona

26. juil., 2018

Vos cheveux sont tout le temps exposés aux agressions: chaleur, eau de mer, piscine, chlorée ou shampoings à répétition sont autant d'agressions pour votre chevelure. Pour prévenir les grands dégâts et adapter les soins nécessaires à leur protection, faites ce test infaillible qui vous renseigne sur l’état exact de vos cheveux.

Pour cela, remplissez un bol d’eau et jetez-y un cheveu, ou une petite mèche. Si votre mèche flotte, c’est que vos cheveux sont en bonne santé. Si la mèche coule au fond du verre, c’est que vos cheveux sont abimés, secs et fouchus ; la fibre capillaire écaillée et poreuse s’est donc gonflée d’eau et a coulé. Dans ce dernier cas, il est temps de prendre quelques mesures urgentes : masques régénérants, bains d’huile nutritifs, soins hydratants et une alimentation saine. Par ailleurs, évitez les shampoings quotidiens et les colorations fréquentes et optez pour des produits naturels, pour que vos cheveux retrouvent leur santé.

La Vérité

Le 07/07/18

25. juil., 2018

En cas de fortes chaleurs, il est recommandé de boire deux litres d'eau par jour. Mais si vous trouvez l'eau trop fade, il existe une quantité d'autres moyens de s'hydrater.

Au petit matin, un grand verre de jus d'orange pressé vous apportera déjà 80% des vitamines C dont vous avez besoin pour la journée. Complétez-le par du thé et évitez le café, qui déshydrate. 



Dans la journée, préparez-vous des carafes de thé glacé. Abusez aussi des eaux aromatisées. Utilisez des rondelles de citron, d'orange ou de concombre, des feuilles de menthe, des myrtilles,... Lancez-vous dans des glaçons qui mettront de la gaieté dans vos verres: des morceaux de pastèque givrée, du thé à l'hibiscus ou des groseilles prises dans la glace.

A table, misez sur les légumes et les fruits riches en eau. Mangez des tomates, des courgettes, des brocolis, des concombres, ... Et en dessert, dégustez du melon, de la pastèque, un kiwi ou des raisins, riches en eau. 


Pour l'apéro, l'alcool est déconseillé quand il fait très chaud car il déshydrate. Mais si vous en buvez, alternez vos verres d'alcool avec un verre d'eau pétillante. Et que diriez-vous de commencer la soirée par un jus de tomate avec une branche de céleri?

La Vérité

Le 07/07/18

 

23. juil., 2018

L’hiver est bien la, le thermomètre affiche -5°c, il faut gratter le par brise de votre voiture et le bonnet est de rigueur…

Plus difficile donc de se lever 1h plus tôt le matin pour aller faire son jogging. Mais il existe des solutions pour pouvoir continuer à entretenir son corps et rester au top de sa forme malgré le froid qui  s’installe.

Alors pour éviter de ressembler à Jean Claude Duss dans les bronzés font du ski pendant l’hiver, il va falloir axer son travail sur trois points en particulier : nutrition, exercice, sommeil.

La qualité des aliments

La qualité des aliments est donc un facteur fondamental à prendre en compte. Il suffit juste de se rendre au marché en bas de chez vous et de vous nourrir avec des fruits et des légumes de saison. Dans la nature, seul les plus résistants survivent, qu’il s’agisse de végétaux ou d’animaux. Ils sont porteurs d’une énergie et d’une vitalité qui peut permettre à notre tour en les mangeant de renforcer nos défenses.

Donc préférez des œufs de poules élevées en plein air, des légumes de saison cultivés proche de chez vous, qui n’ont pas subit les procédés de l’industrie agro alimentaire moderne.

Sans vous parler des animaux élevés en batterie bourrés de farines animales ou d’antibiotiques…

Vous avez bien compris que la différence de qualité des aliments influent énormément sur nos réserves d’énergie !

Adapter son alimentation

En fonction des saisons, notre corps a besoin d’aliments différents, de nature et de chaleur différentes. En effet, on préférera des plats plutôt frais et rafraichissant en été et des plats plutôt chauds et tièdes en hiver.

Il va donc falloir adapter ses plats en fonction des saisons. Évitez de manger un sandwich à la hâte le midi après une demi-journée de travail et ne zappez pas votre petit déjeuner !

D’ailleurs le petit déjeuner est la première étape vers une réforme des habitudes alimentaires. Nombreux sont ceux qui ne prennent aucun petit déjeuner par manque de temps. Faites l’effort de vous lever quelques minutes plus tôt. Le bénéfice que vous en retirerez pour votre santé le vaut largement.

De plus un petit déjeuné équilibré le matin pourra « combler » un peu, le manque de nourriture apporté le midi souvent par manque de temps.

Continuer l’exercice pendant l’hiver

Les bonnes résolutions de la rentré sur le plan sportif sont en train d’être enterrées par manque de motivation et le froid qui s’installe est mortel après une longue journée de travail !

Comment ?

L’objectif pendant l’hiver (dans une optique de maintient de la forme) n’est pas de faire des performances ! Mais plutôt de maintenir un cap que l’on s’est fixé en début de saison. Alors levez le pied, mettez vous en mode zen et pratiquez votre activité dans le seul et unique but de vous faire plaisir.

Soyez à l’écoute de votre corps (et pas de votre flemme) n’hésitez pas à boire des boissons chaudes dans la journée (thé…) cela vous procurera une sensation de chaud et de bien être.

Préférez des sports en salle (car chauffée) si vous manquez de motivation. La piscine peut être une bonne solution aussi. Mais attention avec ce temps on oublie les beaux bikinis et les jolies filles toutes bronzés ! A défaut bien des piscines proposent en plus du bassin sportif un espace bien être avec sauna, hammam…. Une belle carotte pour vous récompenser de votre effort non ?

MODE

Quoi de mieux qu’un joli pull pour affronter la saison hivernale ? Qu’on le préfère en maille, en cachemire ou encore en laine, retour sur les tendances pulls de l’automne-hiver 2017-2018.

 Les 3 conseils nutrition pour garder la forme cet hiver

Votre barre d'énergie est dans le rouge ? Misez sur la Vitamine C, le fer et la magnésium pour retrouver la vitalité.

1. La vitamine C

La nutrionniste Florence Foucault n'y va pas par quatre chemins : "Le plus important est de respecter un apport suffisant en vitamine C". Cette vitamine est un stimulant naturel de votre organisme. Et on vous le donne dans le mille : c'est dans les agrumes que vous la trouverez : pamplemousse, orange, clémentine, jus de citron. Les kiwis sont aussi bons pour votre tonus.. Côté légumes, misez sur les poivrons (qu'importe la couleur) et les brocolis (ça vous donnera une bonne raison pour les cuisiner de façon "fun").

2. Le fer

Quand on manque de fer, on fait de l'anémie, ce qui provoque un état de fatigue important. Pour y remédier, on déguste de la viande rouge, du boudin et du poisson. D'ailleurs, il est recommandé de manger un de ces aliments, une fois par jour. Les palourdes (crustacés) sont aussi riches en fer. Pour ceux qui ne seraient pas très fans de viande (et les autres), il faut aussi consommer des fruits secs comme les abricots, les noix, les noisettes ou encore les raisins. Pensez aussi à agrémentez vos plats avec de la coriandre ou du persil. Et bien évidemment, mangez aussi des lentilles.

3. Le magnésium

Nutriment essentiel d'anti-stress et d'anti-fatigue, le magnésium est aussi votre meilleur ami cet hiver. Pour le trouver (là, vous allez adorer), il suffit de consommer du cacao, comme deux carrés de chocolat noir après le déjeuner ou le dîner. Pas plus sinon cela devient calorique et prenez du chocolat avec 70% de cacao. Les bananes sont aussi riches en magnésium ainsi que les céréales complètes (comme le pain).

 Les Nouvelles

Le 09/07/18