27. nov., 2018

Invité de RFM : Président FdMM

Interview RFM

L’invité de RFM est aujourd’hui Jean-Daniel Chaoui en sa qualité de Président de Français du Monde Madagascar. L’association Français du Monde Madagascar a en effet tenu son Assemblée Générale samedi dernier 24 novembre 2018. Monsieur Chaoui est aussi un élu représentant les Français de Madagascar, fonction élective appelée « Conseiller consulaire ».

RFM : Bonjour Monsieur Chaoui. Merci de nous présenter Français du Monde Madagascar, l’association que vous présidez.

JDC : Français du Monde Madagascar est une association de droit malgache, indépendante. Elle fonctionne comme toute association avec un Conseil d’Administration élu lors de son Assemblée Générale qui a lieu tous les deux ans. Elle est dirigée par un Président élu par le Conseil d’administration. Le Conseil d’administration se réunit tous les deux mois, il définit les choix et les orientations de l’association. Français du Monde Madagascar adhère au réseau des associations Français du Monde-ADFE dont le siège mondial est à Paris. Il appartient ainsi à un grand ensemble associatif mondial.

RFM : Vous êtes élu Conseiller consulaire représentant les Français résidant à Madagascar et aussi Président de Français du Monde Madagascar, expliquez-nous.

JDC : Français du Monde Madagascar présente une liste à l’élection des Conseillers consulaires qui sont les représentants des Français résidant à Madagascar. L’association a deux élus parmi les 5 Conseillers, moi-même, son président,  résidant à Tananarive, et Annick Raharimanana, résidente à Majunga. La prochaine élection aura lieu en juin 2010. C’est une élection au suffrage universel. Tous les Français inscrits sur la liste électorale au Consulat général de Tananarive sont invités à participer à cette élection.

RFM : Quels liens entretenez-vous avec votre fédération et le siège parisien ?

Ce sont surtout de liens de soutien en terme d’information et d’assistance juridique lorsque c’est nécessaire. Nous entretenons aussi des relations étroites avec les sénateurs issus des rangs de Français du Monde-ADFE Paris : Richard Yung, Hélène Conway-Mouret, Jean-Yves Leconte et Claudine Lepage. L’association entretient de bons rapports avec la députée de la circonscription, madame Lakrafi.

RFM : Quel est le rôle de l’association par rapport à l’administration française locale ?

JDC : Français du Monde Madagascar siège de droit dans les Conseils et commissions consulaires, avec les Conseillers consulaires élus : affaires sociales, bourses scolaires, sécurité, enseignement réseau AEFE, bilan annuel du fonctionnement du consulat général sont les principaux sujets des conseils consulaires.

RFM : Quel est l’objet social de l’association ?

JDC : D’une part, Français du Monde Madagascar a une fonction de représentation de la communauté française à travers ses élus et son CA. FdMM participe ainsi à titre consultatif aux choix et orientations des décisions concernant la communauté française. Son influence dépend de sa crédibilité et de son sérieux.

RFM : Et vis-à-vis du public ?

JDC : Vis-à-vis du public, FdMM exerce une activité de conseils, d’information et d’aide aux démarches administratives concernant l’administration française ; état civil avec les Certificat de Nationalité Française et les transcriptions d’acte ainsi que les mariages…. Assistance pour la préparation des dossiers de visas… cours de français pour adultes… assistance auprès des associations… module de préparation à l’entretien de recherche d’emploi…. L’association reçoit ainsi les personnes qui sollicitent ses services dans ses bureaux à Ampandrianomby. Elle demande à chaque personne qui la sollicite d’adhérer à l’association en payant une cotisation et les frais de dossier selon sa demande. L’association s’adresse ensuite aux services du Consulat général pour s’informer sur les dossiers individuels en cours jouant ainsi un rôle d’interface entre administrés et administration.

RFM : Donnez nous quelques informations concernant l’organisation de l’Association, le niveau de sa fréquentation et et le nombre d’adhésion.

JDC : L’association a 6 employés rémunérés pour exercer cette activité de conseils et de suivi, pour recevoir les personnes. Elle entretient aussi un service de communication actif quotidiennement avec des messages d’information auprès de la communauté française. Elle entretient aussi une relation étroite avec le monde de l’entreprise par l’intermédiaire de son magazine, « le Billet des entreprises ». L’activité « Billet des entreprises » emploie deux personnes dont une à mi-temps. L’activité  communication emploie deux personnes dont une à mi-temps. J’assume la direction de cette équipe à titre bénévole. Fran9ais du Monde reçoit ainsi près de deux mille visites chaque année ce qui génère environ 350 adhésions annuelles.

RFM : Comment est financée l’association ?

JDC : Elle est financée par les adhérents qui sollicitent nos services. Français du Monde Madagascar vit en effet en « autofinancement » et ne reçoit aucune subvention externe. Ces revenus proviennent donc essentiellement de deux sources : les cotisations et frais payés par les adhérents et les bénéfices générés par son magazine numérique « Le Billet des entreprises » grâce aux annonces publicitaires.

RFM : Quelles sont vos priorités pour les deux années à venir ?

JDC : Nous avons trois axes de travail pour les deux années à venir : 1. le développement du « Billet des entreprises » afin d’augmenter les revenus publicitaires indispensables à l’équilibre financier de l’association ; 2. La préparation et la participation aux élections des conseillers consulaires de 2010, 3. Le développement de l’activité « représentation et suivi des associations ».

RFM : Merci d’avoir accepter notre invitation. C’est information aurons certainement intéressé nos auditeurs. Pour joindre Français du Monde Madagascar, vous pouvez téléphonez au 22 597096 ou écrire à l’adresse contact.jdchaoui@gmail.com