2. sept., 2017

Administrations

Permis biométrique : les tribulations des résidents de Mahajanga

Le délai accordé par le ministère de tutelle pour changer le permis de conduire en biométrique expirera dans quatre mois, soit le 31 dé­cembre. Hier, le chef de centre d’immatriculation de Mahajanga a enfin pu obtenir une faveur pour les titulaires de permis de conduire délivrés à Antananarivo, mais qui résident à Mahajanga.


Les concernés, soit deux cents personnes environ, sont invités à déposer la photocopie en couleurs de leur permis. La majorité de ces titulaires sont des directeurs régionaux et des fonctionnaires affectés à Mahajanga. La liste sera ensuite envoyée dans la capitale pour la confection des nouveaux permis. Cette nouvelle disposition leur évitera des va-et-vient incessants.


Pour d’autres, cette mesure arrive un peu tard car ils ont déjà effectué la démarche par leurs propres moyens, le délai de change­ment du permis biométrique devant échoir fin mars.
«J’ai dû aller à Tana par trois fois pour ce faire. La première fois, pour fouiller les archives réduites en cendres à Ambohidahy. Or, mon permis a été délivré à Antsiranana. On m’a alors demandé de laisser 2 000 ariary pour qu’ils puissent m’appeler pour un prochain rendez-vous de prise de renseignements et photo. Une attente d’une journée dans une longue file d’attente à Ambohidahy. Je suis revenue quelques semaines après leur appel, afin de remplir les fiches et les formalités d’usage. Un mois plus tard, j’ai dû revenir pour la troisième fois à Tana pour récupérer mon permis biométrique», a déploré une femme, ancien directeur régional dans la région Boeny, presque en larmes.


Un autre couple qui habite à Mahajanga a aussi été victime de cet aller et retour. Ils ont pris leur premier rendez-vous le 28 mars, après une attente de six heures afin d’obtenir un numéro. Ils ont obtenu une entrevue pour le 4 juillet, pour les formalités d’usage. Les responsables ont ensuite fixé la délivrance du titre le 4 août. Grande a été leur surprise quand ils sont venus à la date convenue : après quelques heures d’attente, le retrait du permis a été ajournée pour la date du 11 septembre prochain. Le couple était rentré à Mahajanga, 24h après leur séjour dans la capitale, effondré par le temps perdu, les dépenses occasionnées par les voyages et beaucoup de déceptions.

L'Express de Madagascar

Le 02/09/17

Vero Andrianarisoa