11. juin, 2019

Développement Humain

Madagascar Classée 161 ème sur 189 pays dans le monde

Madagascar reste à la traine en termes de développement humain, à cause des inégalités sociales.

L’indice de développement humain (IDH) de Madagascar s’est amélioré à 0,519 contre 0,512 l’année dernière, selon les mises à jour des statistiques publiées par le PNUD. Cependant, dans le classement, la Grande-île a reculé au 161erang sur 189 pays.

Madagascar est encore très loin des pays émergents, en termes de développement humain. Bien que le pays avance petit à petit, la vitesse actuelle reste insuffisante pour atteindre rapidement l’objectif de figurer dans la catégorie des pays à développement humain moyen. Selon les mis à jour apportés par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), Madagascar est actuellement au 161e rang sur 189 pays dans le monde, alors que l’on était au 158e rang sur 188 l’année dernière, et au 154e rang en 2016. En effet, la Grande Ile avance en termes de développement humain, mais sa performance reste faible par rapport à celles des autres pays, notamment en Afrique. Le rapport du PNUD a indiqué une espérance de vie à la naissance de 66,3 ans, une durée moyenne de scolarisation de 6,1 ans et une durée espérée de scolarisation de 10,6 ans.

Pénalisé.Le PNUD prévoit au 4e trimestre de cette année de publier un rapport complet sur le développement humain des 189 pays, et mettra l’accent sur les inégalités. Selon cette organisation, le monde actuel demeure profondément injuste, car la vie et les perspectives d’un enfant né dans un pays pauvre ou un ménage défavorisé sont radicalement différentes de celles d’un enfant issu de milieu aisé. Pour Madagascar, la performance en termes de développement humain est handicapée par cette inégalité. Si le pays a atteint un IDH de 0,519, cet indicateur baisse à 0,385 lorsqu’il est ajusté aux inégalités. Par ailleurs, la Grande Ile a atteint 0,962 pour l’indice de développement du genre. Rappelons que ces indices varient de 0 pour les pires situations à 1 pour les situations idéales. En ce qui concerne la pauvreté, le PNUD a indiqué que 86,4% des employés à Madagascar gagnent moins de 3,10USD ou environ 11.284 Ariary par jour – soit environ 338.520 Ariary par mois – et sont considérés comme pauvres. Certes, l’évolution positive de l’IDH du pays, malgré cette situation alarmante, affiche déjà une forte inégalité dans la distribution des revenus. Le PNUD apportera plus de précisions dans son prochain rapport attendu cette année. « Bien que de nombreuses personnes s’accordent à dire que les inégalités sont une question fondamentale, il y a un consensus moindre quant aux raisons pour lesquelles, cette question est si importante et comment y faire face. Nous devons affiner nos instruments de mesure pour mieux décrire les inégalités et mieux anticiper leur évolution, compte tenu des mutations économiques, sociales et environnementales qui se produisent dans le monde. Ce n’est qu’à ce moment-là̀ que nous pourrons élaborer les solutions politiques qui permettront de lutter efficacement contre les inégalités », a déclaré Pedro Conceição, Directeur du Bureau chargé du Rapport sur le développement humain au PNUD.

Midi Madagascar

Le 13 mai 2019

Antsa R.