11. mai, 2020

Réouverture du collège Français à Majunga

Réouverture du Collège Français Françoise Dolto (CFFD) de Majunga.

En accord avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’AEFE, l’Ambassade de France à Madagascar a décidé de rouvrir progressivement l’ensemble des établissements scolaires français à Madagascar, à partir du 11 mai 2020, sous réserve d’une stabilité sanitaire dans le pays.

1-      Protocole pédagogique et réouverture du CFFD, le 11 mai 2020.

Le Collège Français Françoise Dolto (CFFD) de Majunga, après avoir fermé ses portes, en raison de la crise sanitaire le 23 mars dernier, rouvre ses portes le 11 mai 2020: réouverture partielle et progressive, qui est préparée depuis le 4 mai. Il  y a eu des concertations actives et constructives, qui ont démarré par une assemblée générale des enseignants. Suivie du Conseil d’administration, Conseil de gestion et Conseil d’établissement.

Ces concertations ont aboutit aux organisations suivantes :

Projet et organisation de la réouverture :

Le lundi 11 mai : GS, CP, CM2 et 3ème

Le lundi 18 mai : CE1, CE2, CM1 et 6ème, 5ème ,4ème

Les TPS, PS et MS reviennent en classe suivant une meilleure situation sanitaire.

Les classes seront divisées en deux groupes. Un élève viendra 2 journées selon son groupe : lundi et jeudi ou mardi et vendredi. Les devoirs d’accompagnement vont remplir les autres jours pour l’élève.

Le maintien de ces rentrées dépendra de l’état sanitaire de la ville et du pays ainsi que des décisions des autorités.

A ce jour du samedi 09 mai 2020, par prudence, seules les classes de CM2 et  3ème reprendrons les classes présentielles, le lundi 11 mai.

Les autres classes vont continuer l’enseignement à distance.

Consultez Pronote, Facebook du Collège, Site du Collège. Les parents, les élèves peuvent (doivent) venir à l’école pour récupérer les devoirs et les travaux sous forme physique.

Le brevet session 2020 est organisé exclusivement en contrôle continu, sans épreuves ponctuelles ni écrites ni orales. Par conséquent les 3ème auront  cours jusqu’au 3 juillet.

2-      Protocole sanitaire et réouverture de l’établissement 11 mai 2020

Ce protocole repose sur cinq principes généraux :

-          Le maintien de la distanciation physique : distance de 1m.

-          L’application des gestes barrière : lavage des mains, port du masque (l’APE fournira trois masques pour chaque élève et un maque pour chaque personnel, non enseignants et enseignants)

-          La limitation du brassage des élèves.

-          L’assurance d’un nettoyage, d’une désinfection et d’une désinsectisation des locaux et matériels (pour lutter contre la Dengue et le paludisme qui existent à Majunga actuellement).

-          L’information,  la communication et la formation.

Le CFFD avait commencé une action de formation des élèves et des personnels le 18 mars 2020 interrompue par la fermeture de l’établissement. Elle sera reprise au fur et à mesure de la rentrée des classes courant mai 2020. Elle est assurée par une équipe médicale et par les professeurs et vise à informer et sensibiliser les élèves à la propagation du virus et aux mesures de prévention.

L’école a décidé de  recruter une infirmière à temps plein du 11 mai au 3 juillet. Elle sera la volontaire santé de l’établissement et respectera le protocole impératif de prise en charge d’un cas suspect.

3-      Protocole d’accueil et réouverture de l’établissement 11 mai 2020

Les deux portails de l’établissement vont être organisés : un portail exclusivement pour l’entrée et  un portail pour la sortie.

Le portail ouvrira à partir de 6h30 (et fermera à 7h10). Les élèves rejoignent leur cour et se lavent les mains avec du savon.

Les récréations seront échelonnées pour éviter l’entassement.

Une surveillance sera organisée pour garder la distance de 1m et le port du masque dans la cour.

Les salles de classes sont aménagées de manière à respecter la distanciation physique d’au moins un mètre. Accueil d’un maximum de 15 élèves par salle de classe. D’autres mesures seront respectées en classe par les enseignants et les élèves.

Problème financier de l’établissement engendré par la situation actuelle.

Dans cette période de crise, les écolages sont moins bien versés par les familles. Le Collège va pouvoir assurer le fonctionnement de l’établissement pendant un certain nombre de mois mais il a  gelé les projets d’investissement.

 

Marie Annick RAHARIMANANA

Conseillère consulaire de Madagascar