28. nov., 2014

Le mur des lamentations

Les difficultés de transcription d'acte d'état civil (acte de naissance et acte de mariage en particulier) sont très présents à Madagascar. En effet, l'administration malgache enregistre ses actes en utilisant des procédures pas toujours très rigoureuses à Madagascar. Ceci engendre de nombreuses erreurs lors des enregistrements des actes. Ces erreurs entraînent un refus de la part de l'administration française du Consulat Général à Tananarive pour non conformité. Les familles se trouvent ainsi prises au piège du fait de la différence d'exigence des deux administrations malgaches et françaises.

C'est le cas d'une soixantaine de familles principalement de Tamatave, qui ne parviennent pas à transcrire l'acte de naissance de leurs enfants depuis plusieurs années. Illustration avec l'article ci- dessous.