Blog

12. nov., 2019

Les Nouvelles
Le 11 octobre 2019

22. août, 2019

L'express de Madagascar
Le 5 août 2019

20. août, 2019

Midi Madagascar
Le 30 juillet 2019

7. août, 2019

La Vérité
Le 18 juillet 2019

30. juil., 2019

Alliance U7 : un premier sommet international à Paris

Publié le 29 juillet 2019 Par Français à l'étranger

 

Près de 50 universités d’une vingtaine de pays se sont réunies à Paris début juillet pour le premier sommet international de l’Alliance U7. Elles ont adopté six grands principes déclinés en 247 engagements afin de répondre aux défis de demain dans un monde global.

Le premier sommet de l’Alliance U7, alliance internationale de présidents d’université du G7 (et au-delà), s’est tenu début juillet à Sciences Po à Paris. Cette réunion inaugurale avait pour objectif d’aborder sur le plan universitaire les défis mondiaux majeurs. Les établissements participants se sont en effet engagés à réfléchir ensemble à la définition d’actions concrètes dans le cadre de l’agenda multilatéral du prochain G7 qui aura lieu à Biarritz en août prochain.

Représentant plus de 2 millions d’étudiants dans le monde, ce sommet a réuni les grandes universités et écoles françaises et des institutions universitaires de différents pays, tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, les Etats-Unis, le Canada, l’Argentine, le Mexique, l’Inde, Singapour, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, le Maroc, le Sénégal, le Ghana, le Kenya, le Nigéria, la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud.

Les travaux de l’Alliance U7 ont ainsi abordé cinq défis mondiaux majeurs :

  • le rôle des établissements d’enseignement supérieur dans un monde global ;
  • le climat et la transition énergétique ; 
  • les inégalités et la responsabilité de l’enseignement supérieur dans la lutte contre la polarisation de nos sociétés ;
  • l’impact de l’innovation technologique ;
  • l’engagement civique.

Dans une déclaration finale signée par les participants, six grands principes déclinés en 247 engagements ont été adoptés pour répondre aux cinq défis. Chacun des engagements se décline en actions concrètes dont certaines pourraient être mises en œuvre par une ou plusieurs universités membres pour obtenir un impact local, régional et mondial. Autant d’actions qui confirment le rôle clé des établissements d’enseignement supérieur en tant qu’acteurs mondiaux et engagés.