Blog

23. mars, 2021

Si vous voulez visionner l' article intitulé : " L' extension en province du "Kaly Tsinjo" en gestation" ; cliquer ici 

14. janv., 2021

Aide spéciale Covid-19

Le secours occasionnel de solidarité (SOS) est reconduit jusqu’en juin 2021.

 

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a mis en place dès avril 2020 un dispositif exceptionnel d’aide sociale (secours occasionnel de solidarité) dans le contexte de pandémie mondiale de Covid-19. Ce dispositif est reconduit en 2021 sur les six premiers mois de l’année dans un premier temps.

Les assouplissements dont ont fait l’objet les règles d’attribution de ces aides en 2020, restent en vigueur pour permettre au plus grand nombre de ressortissants français établis à l’étranger, durement affectés par la crise économique, d’en bénéficier.

Qui peut prétendre au secours occasionnel de solidarité ?

Les Français résidant à l’étranger inscrits au registre des Français établis hors de France, que la perte de revenus en raison de la crise du coronavirus (perte qu’ils sont en capacité de justifier) a mis en situation de précarité.

Quelles sont les règles d’attribution du SOS ?

Le SOS peut être versé jusqu’à 6 fois au cours de la première moitié de 2021. il est versé mensuellement. Le demandeur peut bénéficier d’un secours occasionnel de solidarité même s’il bénéficie déjà d’aides publiques locales, d’aides associatives ou d’aides familiales et amicales.

Quel est le montant du secours occasionnel de solidarité ?

A Madagascar, le montant est de 60.77 euros par couple et 40.52 euros par enfant à charge, ceci mensuellement.

Quand, où et comment postuler ?

Chaque demande de secours occasionnel de solidarité est à adresser aux services consulaires de Tananarive. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Consulat.

 

En cas de difficulté, contacter jd.chaoui@blueline.mg

 

23. déc., 2020
26. oct., 2020

Si vous voulez visionner l' article intitulé : "Questionnaire Commission sécurité des personnes et des biens avec la commission des affaires sociales"; Cliquer ici