Blog

22. mai, 2020

Français à l’étranger.fr

Les demandes de certificats de vie suspendues pour deux mois supplémentaires

Le GIP Union-Retraite, qui réunit les 35 régimes de retraite français, vient d’officialiser la suspension pour deux mois supplémentaires des demandes d’envoi de certificats de vie pour les retraités résidant à l’étranger. 

Publié le 8 mai 2020 Par Français à l'étranger

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, le GIP Union-Retraite a publié un nouveau calendrier sur son site Info Retraite pour l’envoi des certificats de vie des retraités résidant à l’étranger. 

Depuis le début de la crise, toutes les caisses de retraite avaient en effet décidé de suspendre leurs demandes. Cette période de suspension était initialement fixée à deux mois. Le GIP Union Retraite a indiqué qu’elle était désormais prolongée de deux mois supplémentaires selon le calendrier suivant :

  • Si la notification d’enquête a été envoyée avant le mois de mars, la date limite de retour des justificatifs est reportée au 1er juillet 2020
  • Si la notification d’enquête a été envoyée en mars, la date limite de retour des justificatifs est reportée au 1er août 2020
  • Pour les notifications d’enquête envoyées à partir du mois de juin, il faudra prendre en compte la date indiquée.

Le GIP Union-Retraite a précisé que les paiements ne seront pas suspendus, en l’absence de réponse, pendant ce délai supplémentaire.

Les retraités résidant à l’étranger sont dans l’obligation, habituellement, d’attester une fois par an de leur existence pour continuer à percevoir leur pension de retraite de la Sécurité sociale. Faute de faire valider cette déclaration, ils risquent de voir leur pension suspendue.

 

3. mars, 2020

Français à l’étranger.fr

Retraite à points : quid des Français hors de l’UE?

En plein débat sur la réforme des retraites, le Président de l’Assemblée des Français de l’étranger, Marc Villard, a interrogé le Quai d’Orsay sur la possibilité de mettre en place des cotisations pour les Français résidant hors de l’UE, qui leur permettraient de se voir attribuer des points.

Publié le 26 février 2020 Par Pénélope Bacle

 Dans une question écrite déposée le 17 février à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE), son Président, Marc Villard, conseiller consulaire du Vietnam, a cherché à alerter le ministère français des affaires étrangères concernant les retraites des Français à l’étranger. Le système actuel, risquerait en effet, selon lui, de laisser bon nombre de Français, en particulier ceux vivant hors de l’Union européenne (UE), sans retraite ou avec des retraites insuffisantes. Dans sa missive, Marc Villard interroge ainsi le Quai d’Orsay sur la possibilité de mettre en place «une « cotisation plancher’’, voire modulable, qui permettrait, dès un montant minimal cumulé, de se voir attribuer des points ».« Je souhaiterai attirer votre attention sur la situation des Français de l’étranger qui résident hors Union européenne et tout particulièrement dans les pays n’ayant pas de convention de sécurité sociale avec la France », écrit-il, « dans de nombreux pays ils n’ont pas, ou alors dans des conditions fort peu favorables, la possibilité de cotiser à une caisse locale et si cette cotisation est parfois obligatoire, elle ne leur offre, le plus souvent, que des montants dérisoires souvent difficiles à obtenir dès lors qu’ils ne résident plus dans le pays. Beaucoup de nos jeunes compatriotes en contrat local ou entrepreneurs individuels ne peuvent entrer dans le système français en raison de son coût, puisqu’ils doivent alors cumuler le paiement de la part patronale et de la part salariale»

Marc Villard conclut : « La mise en place du système ’’à point’’ pourrait peut-être leur permettre de rentrer dans le système » .

20. janv., 2020

Français à l’étranger.fr

L’Assurance retraite : Le cumul emploi-retraite en images

Pratique quand on habite à l’étranger, les vidéos pédagogiques du site de l’Assurance retraite

Publié le 7 janvier 2020  Par Weena Truscelli

 Vous souhaitez cumuler votre retraite avec une activité professionnelle ? Vous pouvez peut-être bénéficier du cumul emploi-retraite. La vidéo thématique proposée par l’Assurance retraite vous permettra de tout connaitre sur ce dispositif en quelques minutes, de manière simple et pédagogique.

Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ? Comme son nom l’indique, le cumul emploi-retraite consiste à cumuler une retraite et une activité. Vous pouvez ainsi décider de prendre votre retraite puis de reprendre ou de poursuivre une activité, selon que vous êtes salarié ou travailleur indépendant tout en continuant à percevoir votre retraite. Vous cumulerez alors votre retraite et vos revenus d’activité.

Ce cumul peut être intégral ou plafonné selon votre situation. Attention, pour le cumul intégral, comme pour le cumul plafonné, las activités exercées pendant votre retraite ne donnent pas de nouveaux droits à la retraite. Votre retraite ne sera donc pas recalculée.

https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/sites/pub/hors-menu/actualites-nationales/retraite/2019/le-cumul-emploi-retraite-en-imag.html

17. janv., 2020

L’Assurance retraite : revalorisation de votre retraite en 2020

Les retraites seront revalorisées en 2020, selon des modalités différentes en fonction du montant perçu. Explications sur le site de l’Assurance retraite.

Publié le 3 janvier 2020 Par Weena Truscelli

 Votre retraite va être augmentée dans les mois à venir. Le montant de cette hausse globale dépendra de votre situation. Votre retraite va évoluer en deux temps. Une étape nécessaire pour que les organismes de retraite puissent mettre en place cette hausse dans les meilleures conditions.

Première revalorisation en début d’année

Dès janvier 2020, si vous percevez un montant de retraite (base et complémentaires) inférieur ou égal à 2 000 euros brut par mois, soit 1 874 euros net, vous bénéficierez d’une hausse de votre retraite de base nette. Le taux de cette augmentation correspondra à celui de l’inflation, de l’ordre de 1 %.
Si vous touchez aujourd’hui plus de 1 874 euros nets par mois, la hausse sera de 0,3 % à compter de janvier 2020.
Cette revalorisation sera appliquée sur la retraite de janvier, payée au début du mois de février.

Seconde revalorisation au printemps

En mai 2020, une deuxième revalorisation interviendra. Le taux appliqué dépendra aussi du montant brut de votre retraite (base et complémentaires). Si vous touchez plus de 2 000 euros, votre taux variera en fonction de vos revenus et la différence vous sera versée rétroactivement.

Si vous résidez à l’étranger, votre montant de retraite va aussi évoluer en deux temps : le taux de 0,3 % sera appliqué dès janvier 2020, puis votre retraite sera de nouveau revalorisée en mai selon le montant brut perçu.

Par ailleurs deux allocations feront de nouveau l’objet d’une revalorisation exceptionnelle :
–    l’allocation adulte handicapé (AAH) au 1er novembre 2019
–    et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) au 1er janvier 2020.

Les autres prestations sociales bénéficieront toutes d’une revalorisation de 0,3 %.

 

3. janv., 2020

Assurance retraite : la retraite progressive

Pour tout savoir sur la retraite progressive, découvrez la nouvelle vidéo pédagogique du site de l’Assurance retraite.

Publié le 27 décembre 2019 Par Weena Truscelli

 Vous souhaitez attendre un peu pour prendre votre retraite à temps plein ? Vous souhaitez continuer à cotiser pour votre retraite encore quelques années tout en réduisant votre activité ? La retraite progressive peut vous intéresser. La vidéo thématique qui vous est proposée vous permettra de tout connaitre sur ce dispositif en quelques minutes, de manière simple et pédagogique.

La retraite progressive est possible dès 60 ans. Elle permet de travailler tout en percevant une partie de sa retraite et en continuant de cotiser pour améliorer son montant. Pour l’obtenir, vous devez réunir au moins 150 trimestres et réduire votre activité. Elle est soumise à conditions qui diffèrent selon que vous soyez salarié ou travailleur indépendant.

Votre part de retraite payée dépend de votre temps d’activité si vous êtes salarié. Elle est proportionnelle à la baisse de vos revenus professionnels si vous êtes indépendant.

Voir la vidéo et en savoir plus sur le site de l’Assurance retraite

https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/sites/pub/hors-menu/actualites-nationales/actif/2019/la-retraite-progressive-en-image.html