Blog

1. sept., 2020

A titre d' information, Je vous propose une fiche concernant la présentation de la 3ème catégorie aidée de la CFE ; le lien ici

10. août, 2020

Conseil consulaire pour l’accès à la 3ème catégorie aidée de la CFE mardi 30 juin

 

Ce conseil consulaire s’est tenu en Visio conférence avec comme participants les Conseillers des Français de l’étranger élus pour Madagascar et les agents chargés des affaires sociales au Consulat de France. Le Conseil est présidé par le Consul Général.

Rappelons que La Caisse des Français de l’étranger (CFE) est une caisse de Sécurité sociale à adhésion volontaire régie le Livre 7, titre 6 du code de la Sécurité Sociale.

Sa mission d'origine est d'assurer aux salariés Français de l’étranger une continuité de leur couverture sociale avec la France. Elle propose de couvrir trois risques pendant leur séjour à l’étranger : maladie – maternité – invalidité, accidents du travail et maladies professionnelles, vieillesse. Son adhésion est ouverte à tous : salariés, travailleurs indépendants, personnes sans activités, étudiants, retraités. C'est une caisse dont les adhérents sont volontaires et non captifs. Elle a une obligation d'équilibre, ses ressources reposent uniquement sur les cotisations de ses adhérents, et elle est en concurrence avec d'autres assurances du secteur privé.

La 3ème catégorie aidée de la CFE

Il existe un dispositif d’aide à l’accès à la couverture santé de la CFE. Cette aide consiste en une prise en charge partielle des cotisations par la CFE par l’Etat. Ce dispositif a été créé afin de faciliter l’accès à la couverture des soins aux Français de l’étranger. La cotisation est alors La cotisation est forfaitaire et de 201 € par trimestre. Le seuil d’accès pour la 3ème catégorie aidée de la CFE sous condition de ressources soit de 20 568€ revenu annuel pour 2020.

La 3ème catégorie aidée de la CFE ne prend en charge que le tiers de la cotisation donc la capacité contributive des demandeurs pour le paiement du reste de la cotisation est prise en compte dans la vérification des revenus déclarés. La demande d’aide doit être déposée auprès du consulat. Après étude de votre dossier et vos revenus déclarés, le consulat transmet votre dossier à la CFE après consultation et avis du Conseil consulaire dédié. Le dossier est mis à jour par le consulat tous les 3 ans.

 Cette session du Conseil consulaire 3ème catégorie aidée du 30 juin est exceptionnelle, mise en place à la demande des conseillers consulaires en raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid 19. Habituellement, l’examen des demandes se réalise au cours du mois de novembre.

 La CFE présente de nombreux avantages, tels que la prise en charge des soins en France, l’absence d’exclusion médicale, de limite d’âge et de plafond de remboursement. Toutefois, elle ne couvre pas le rapatriement sanitaire. « L’option rapatriement » de la CFE est réservée exclusivement au contrat JeunExpatSanté Solo, donc pour les personnes seules âgées de moins de 30 ans. Les autres adhérents doivent souscrire à une assurance complémentaire auprès d’organismes annexes.

 Rappelons que pour les français qui partent vivre plus de 6 mois à l’étranger, la loi les oblige à rendre leur carte vitale. Ils ne sont plus pris en charge par la sécurité sociale lors de leurs séjours temporaires en France car ils n’y vivent plus. Il est donc important d’inciter nos ressortissants à souscrire à une assurance.

 Le nombre d’adhérents à la CFE à Madagascar était de 2 658 au 32/12/2017, 2 628 au 31/12/2018 et de 2 550 au 31/12/2019.  Le Consulat a reçu 40 demandes. 27 demandes au total sont soumises à l’avis du conseil les autres demandes étant « hors délais » ou avec un dossier incomplet. Elles seront étudiées en novembre 2020 lors du prochain Conseil consulaire dédié. :

 

Jean-Daniel Chaoui

Conseiller des Français de l’Etranger Madagascar

 

13. mars, 2020

CFE

Français de l’étranger.fr

MondExpatSanté, l’assurance de base de la CFE

Que ce soit pour conserver une assurance santé, retraite ou risques professionnels à l’étranger, c’est possible grâce à la CFE. Cette dernière assure les expatriés sans questionnaire de santé, quel que soit leur âge, leur statut ou leur pays de résidence. Elle protège ses adhérents pendant leur expatriation, partout dans le monde, y compris en France. C’est l’unique acteur sur le marché de l’assurance qui permette de travailler à l’étranger tout en continuant à cotiser pour sa retraite en France.

Publié le 24 février 2020 Par Nathalie Laville

 Il existe plusieurs assurances, chacune correspondant aux besoins spécifiques des expatriés. À partir de 71 €/mois, MondExpatSanté couvre tous les frais de santé des expatriés de plus de 30 ans qui vivent et travaillent à l’étranger et de leurs ayants droit partout dans le monde, y compris en France. Cette offre a été conçue pour ceux qui souhaitent s’expatrier ou qui le sont déjà et qui sont âgés de plus de 30 ans mais pas encore retraité. Où que l’on se trouve, la couverture fonctionne. Si l’assuré se fait soigner en France, la CFE rembourse selon les mêmes principes que l’Assurance-maladie (www.ameli.fr) et permet le tiers payant dans les hôpitaux publics et privés. S’il se font soigner à l’étranger, la CFE rembourse les frais de santé et ceux des ayants droit sur la base des coûts constatés en France et des taux de prise en charge appliqués par l’Assurance-maladie. Comme en France, le taux de remboursement varie selon les soins pratiqués. Il est possible d’adjoindre à cette offre un pack particulier à partir de 11 €/mois, qui propose des options indemnités journalières, invalidité, capital décès, en cas de congé maternité, arrêt de travail, incapacité ou décès. MondExpatSanté permet aussi de réintégrer immédiatement le régime de la Sécurité sociale lors d’un retour définitif en France sans délai de carence. Et en cas de retour non définitif de moins de six mois, la CFE couvre aussi les dépenses de santé réalisée en France. En outre, avec son budget d’action sanitaire et sociale, la CFE peut apporter à ses assurés un soutien financier en cas de besoin.

3. mars, 2020

CFE

Français de l’ étranger.fr

CFE: FrancExpatSanté assure les expatriés en France

Français à l’étranger fait le point sur FrancExpatSanté, l’assurance de la CFE qui couvre les soins prodigués en France

Publié le 26 février 2020 Par Nathalie Laville

 Cette couverture prend en charge tous les frais de santé des expatriés et de leurs ayants droit réalisés en France lors de courts ou longs séjours. Si les expatriés ont déjà une couverture locale dans le pays où ils sont installés et s’ils reviennent régulièrement en France se faire soigner, par nécessité ou par choix, il existe une formule qui répond à leurs besoins.

Avec l’assurance FrancExpatSanté, la CFE rembourse tous les frais de santé engagés en France pour l’assuré ou ses ayants droit, selon les mêmes règles que celles de la Sécurité sociale. Et ce, qu’il s’agisse de frais liés à la maladie, la maternité ou l’hospitalisation. De plus, le tiers payant est possible auprès des établissements hospitaliers. Ainsi, il est possible de programmer ses soins dans le cadre des projets de retour en France. Enfin, la CFE permet la continuité de ses droits aussi en matière de retraite si l’on vit à l’étranger, qu’on y travaille ou pas. Ainsi, celles et ceux qui ont choisi de suivre leurs conjoints ne seront pas non plus pénalisés. La CFE a toujours des solutions pour toute la famille !

 

8. janv., 2020

Si vous voulez visionner l'article intitulé " Besoin d'une information sur une adhésion ou votre contrat?"; cliquer ici