17. juil., 2017

330 tortues de Madagascar saisies en Malaisie

Pas moins de 330 tortues de Madagascar ont été saisies, hier, par le service des douanes en Malaisie, plus précisément, à l’aéroport de Kuala Lumpur. Il s’agit d’animaux dont le commerce est formellement interdit dans la mesure où il s’agit d’une espèce menacée.

Dissimulées dans des caisses, les 330 tortues ont quitté Madagascar sur un vol d’Etihad, dimanche dernier. Curieusement, ni les douaniers ni aucun autre service devant assurer le contrôle à l’aéroport d’Ivato, ne s’en est aperçu. Interceptées aux portes de la Malaisie, hier matin, ces tortues appartiennent à des espèces menacées d’extinction dont le commerce est strictement interdit. Il s’agit de tortues à soc et de tortues étoilées de Madagascar dont la valeur totale est estimée à un peu moins de 280.000 dollars. De taille moyenne, elles ont toutes été retrouvées vivantes.

Dans un communiqué, les douaniers malaisiens affirment qu’il s’agit d’une saisie record rendue possible grâce à une information émanant du public. Sur la base de ce renseignement, les douaniers ont mené une opération de contrôle dans la zone de fret de l’aéroport de Kuala Lumpur et ont pu mettre la main sur les cinq caisses renfermant les tortues en provenance de Madagascar. Le service des douanes a également affirmé avoir ouvert une enquête.  

Saisie record. Cette saisie par les douaniers malaisiens figure parmi les plus grosses prises de tortues de Madagascar dans des aéroports de pays étrangers. On s’en rappelle, d’autres saisies similaires ont déjà eu lieu dans divers aéroports dont celui de Roissy en France en 2014 où 171 tortues étoilées, également dissimulées dans des caisses, ont été découvertes par les douaniers, puis rapatriées. Quant à ces tortues saisies à Kuala Lumpur, dans la mesure où plus de 300 tortues représentent forcément un volume assez conséquent pour pouvoir les dissimuler, les observateurs se demandent comment ces tortues ont pu être embarquées dans un avion sans le moindre problème…

Midi Madagascar

Le 16/05/17

Hanitra R.