2. sept., 2017

Un nouveau temple des mines à Ivato

Le Mining business center (MBC) vient d’être inauguré, hier. Ce nouveau centre d’affaires servira de porte d’entrée pour les investisseurs miniers.

L’architecture de l’édifice a attiré le regard des passants de la route de l’aéroport d’Ivato depuis le début du chantier. Est-ce  un nouveau stade ou un complexe sportif ? Non. C’est un nouveau centre d’affaires dédié au secteur minier. Le Mining business center (MBC) bâti à Mamory Ivato vient d’ouvrir ses portes, hier. Les richesses souterraines du pays, de la pierre industrielle à la pierre précieuse, même les métaux précieux y sont exposées : l’or, le saphir, la bauxite, et même des bijoux.  C’est un véritable temple des mines du pays.
Pour les dirigeants, cette infrastructure a pour vocation de faciliter les investissements miniers dans la Grande île. Elle sera ainsi une porte d’entrée pour les investisseurs miniers à Madagascar. « Aujourd’hui nous voulons assurer une bonne gouvernance pour que nous puissions avoir de vrais investisseurs déterminés à créer des emplois, à créer une valeur ajoutée dans ce secteur et dans ce pays », a déclaré le Prési­dent Hery Rajao­narimam­pianina lors de son discours d’inauguration.


Ce centre d’affaires bâti sur une surface de 12000m² regroupe en un seul lieu toutes les structures de l’administration minière en relation avec les opérateurs ainsi que les parties prenantes, simplifiant dans le même temps les démarches administratives par le biais d’un guichet unique.

Bâtiment high tech


La gendarmerie, la police des mines, la douane, le laboratoire de l’Institut de gemmologie de Madagascar (IGM), ainsi que d’autres bureaux administratifs en relation avec les opérations minières y sont présents. La présence d’un bureau de change, d’une institution bancaire étaient aussi annoncées, mais les boxes dédiés à ces institutions financières étaient encore vides, hier.
C’est un bâtiment high tech connecté en fibre optique qui abritera un amphithéâtre de mille places, des salons VIP, une bibliothèque, un restaurant et un lieu sécurisé comprenant des détecteurs de métaux, des contrôles et accès magnétiques, des contrôles vidéo et autres pour les pierres précieuses industrielles, les métaux précieux et industriels. Sa construction a coûté le bagatelle de 20 mil­liards ariary sur fonds propre du Bureau du cadastre minier de Mada­gascar (BCMM) le promoteur de ce centre d’affaires.
Le MBC servira ainsi de catalyseur du développement durable à travers le secteur minier afin de faire de Madagascar un pays moderne et prospère. « Le hub est un espace dédié au déploiement et à la promotion du secteur minier et veut réinventer de façon inclusive les retombées des richesses minières du sol malgache », a déclaré David Ratsimbazafy, directeur général du BCMM.

L'Express de Madagascar

Le 2/09/17

Lova Rafidiarisoa