30. sept., 2014

Témoignage

Témoignage

 

La fermeture des Chancelleries détachées dans les grandes villes de province à Madagascar entraine des "dommages collatéraux" pour les Français de condition modeste. Voici un exemple à la lecture du courriel adressé au Consul général le 29/09/2014.

 

8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

 

Monsieur le Consul général

 

Objet : délais d'obtention d'un passeport (renouvellement) en Province

 

J’ai été contacté par Claude XXXXX résident à Tamatave.

 

Il déclare avoir déposé une demande de renouvellement de son passeport Français en l’agence consulaire de Tamatave le 26 février 2014.

 

Inquiet des délais, il se rend régulièrement en l’agence consulaire pour demander où en est sa demande.

 

La réponse est toujours la même : l’appareil pour les prises d’empreintes prévu pour les déplacements des agents de Tana serait hors service ce qui empêcherait  tout déplacement et prise en compte des demandes de passeports en province.La solution est donc qu’il monte au consulat de Tananarive pour déposer sa demande.

 

Cependant Monsieur Claude XXXXX est boursier à 80 %. Il  a une carte d’invalidité à 60 %  ce qui ne facilite pas ses déplacements sans compter le coût de sa venue sur Tana non négligeable.

 

Merci de bien vouloir l'informer d'une date prévue pour qu'il puisse effectuer son renouvellement de passeport à Tamatave.

 

Avec l'expression de mes respectueuses salutations

 

Jean-Daniel CHAOUI

Conseiller consulaire, conseiller AFE