15. avr., 2019

Interview du Conseiller consulaire Jean-Daniel Chaoui concernant la visite du Sénateur Richard Yung à Madagascar.

 

Jean-Daniel Chaoui est Conseiller consulaire représentant les Français résidant à Madagascar. Rappelons que les Français résidant dans la Grande île sont invités à élire leurs représentants tous les 6 ans. La prochaine élection des Conseiller consulaire aura lieu en 2020.

RFM: Bonjour Monsieur le Conseiller et merci d’avoir répondu à l’invitation de RFM. Vous vous êtes occupés d’organiser la visite du sénateur Français Richard Yung à Madagascar, visite effectuée du 23 au 28 mars 2018, ceci en liaison avec le Consulat général de France à Madagascar. Pourquoi cette responsabilité ?

JDC: C’est à la demande du Sénateur Richard Yung que je fus chargé de préparer sa mission dans la Grande île. Ceci du fait d’une amitié très ancienne et d’une confiance partagée. De plus, Richard Yung est membre de Français du Monde-ADFE depuis toujours. Tout ceci nous rassemble au-delà des contingences politiques.

RFM: Quelles furent les grands axes de cette visite ?

JDC: Un déplacement sénatorial répond à un certain rite. Il s’entretient avec l’Ambassadeur et le Consul général, rencontre les chefs de service, visite les services du Consulat et s’entretient avec les agents, rencontre les acteurs dans le domaine social et le domaine de l’enseignement français. Tout cela occupe plusieurs journées.

RFM: Et concernant les autorités malgaches ?

JDC: Le sénateur Richard Yung est sénateur élu représentant les Français de l’Etranger. Il n’a donc pas de rôle diplomatique. Il a simplement rencontré le Ministre de la défense malgache du fait que le sénateur est membre de la commission de la défense nationale au Sénat Français. Le Ministre des Affaires étrangères malgache était à l’extérieur.

RFM: Et sur le plan économique ?

JDC: Le sénateur a rencontré une délégation des Conseillers du Commerce extérieur de la France. Ce sont des chefs d’entreprise Français qui forment un cénacle de conseillers économiques auprès de l’Ambassade de France. Il a aussi eu un entretien avec le Directeur de l’AFD, l’Agence Française de Développement à Madagascar.

RFM: Est-ce que le Sénateur s’est déplacé en province ?

JDC: Oui, il s’est déplacé à Tuléar où je l’ai accompagné. Nous avons visité le Collège Français Etienne de Flacourt et l’Agence consulaire. L’impression est positive. Le collège a un effectif en progression, il construit un internat et un restaurant scolaire qui seront inaugurés en juin prochain. Tout cela va dans le bon sens.

RFM: Y-a-t-il beaucoup de Français à Tuléar ?

JDC: Le Consul honoraire estime la population française à 7 à 800 personnes dans toute la région sud, avec une petite moitié résidente à Tuléar même. L’agence consulaire, le Collège et l’Alliance Française sont les trois piliers de la présence française à Tuléar.

RFM:  C’est donc une visite à Madagascar très complète. Quel en était l’objectif ?

JDC: Le sénateur prend ainsi contact avec la réalité du terrain. Il peut intervenir à Paris auprès des différents responsables en fonction des informations qu’il a collectées durant sa visite. C’est un relais important pour résoudre nos difficultés.

RFM: Merci pour ce compte-rendu très complet.

JDC: C’est moi qui vous remercie.

 

 

10. août, 2018