3. nov., 2017

Sport

Foot- Mercato : Vive Mbappé au PSG !

« Mbappé arrive ! Mbappé reste ! Mbappé agace ! Au lieu d’applaudir, la France qui chouine est à la fenêtre pour exprimer sa colère et livrer ses leçons. Comme d’habitude…

Les ronchons, les pisse-froids, les Saint-Just et les Robespierre, qu’ils parlent sur le promontoire de la Morale, celle qui s’écrit avec un grand M, qu’ils votent pour la France insoumise ou qu’ils soient gagnés – un comble ! – à la cause libérale – n’est-ce pas Jean-Michel Aulas ; tous, ce matin, dénoncent le transfert de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain.

180 millions d’euros ! Pensez donc ! Et tourne, tourne la moulinette à démago, le chômage de masse et la vie des sans-papiers, le salaire des chirurgiens et la solde des instituteurs. Chacun connait la chanson entendue depuis des lustres, le refrain Trop payés ! qu’entonnent ces beaux esprits qui regardent le foot de loin, n’y connaissent généralement rien mais résument l’activité du ballon rond à quatre lettres : fric. Avec Neymar, ils ont interprété la face A du disque. Avec Mbappé, voici la face B.

Inutile de leur rappeler que le foot vit en dehors des deniers publics, que Ligue de football professionnel (LFP) redistribue chaque année (via la taxe Buffet) un pourcentage de ses recettes à l’ensemble du sport français, que les footballeurs payent des impôts et que le Football emploie des milliers de gens, en fait vivre bien plus encore. La mauvaise foi ou l’incompétence sont la règle chez nos professeurs de vertu.

Mbappé est à Paris. Mbappé reste en France. Mbappé ne part pas pour le Real Madrid. N’est-ce pas une bonne nouvelle pour Didier Deschamps comme pour la Ligue 1 ? Pour le percepteur de l’Ile de France comme pour le supporter du PSG ?

Mbappé joue avec Neymar. N’est-ce pas un rêve de voir associés deux artistes et pourquoi pas deux génies, en tout cas deux Ballon d’or en puissance ?

Mbappé au Parc des Princes, n’est-ce pas un gage de spectacle chaque semaine et de victoires au printemps quand il faudra batailler à Barcelone ou à Munich ?

Voilà ce que j’aimerais lire ou entendre ce matin plutôt que les jérémiades et les pleurnicheries. Qu’ils me fatiguent ces philosophes en peau de lapin !

Bien sûr qu’aucun homme ne vaut 180 millions d’euros. Bien sûr encore que l’infirmière de l’hôpital Pompidou vaut tous les jours une vedette du PSG. Bien sûr toujours que ce monde est cruel, injuste. La vie est un scandale. La chance frappe n’importe où, le malheur n’importe comment, la mort n’importe quand. Tout cela est vrai. Mais que faire ? Vivre dans un tonneau ? Moi, je vais au stade. C’est une thérapie comme les autres. Et j’irai voir Kylian Mbappé ».

Les Nouvelles

Le 29/08/17