12. avr., 2018

Conseils

10 bonnes façons de se tenir à table

Mieux vaut faire preuve de bienséance à table lorsque l'on dîne pour la première fois chez sa belle-mère. Des mauvaises manières à table lors d'un déjeuner d'affaires pourraient bien vous faire perdre un contrat… Un tête-à-tête en amoureux pourrait si vite être gâché ! Voici donc 10 commandements de bon usage à respecter durant le repas.

1. Au signal, tu t'assiéras

Toujours attendre le feu vert de la maîtresse de maison avant de commencer à manger. Tous les convives doivent être servis et même s'il faut attendre (quitte à laisser refroidir son assiette), on attaque les victuailles lorsque la maîtresse de maison vous le propose ou goûte la première.

2. Psychopathe, tu ne seras pas

Tenir son couteau et sa fourchette comme si on cherchait à clouer sur place la maîtresse de maison pour son rôti râté n'est pas convenable et peut jeter un doute sur vos intentions cachées ! La fourchette se tient de la main gauche et le couteau de la main droite. Qui n'a pas lu les bonnes manières de Nadine de Rothschild mais a déjà vu le film "Pretty Woman" sait que l'on utilise en premier les couverts les plus éloignés de l'assiette.

3. La fourchette viendra à toi

Ce n'est pas la bouche qui va à la fourchette mais bien la fourchette qui va à la bouche. Ne baissez pas votre tête pour gagner quelques centimètres vers l'assiette. Le torse bien droit, laissez votre main guider votre fourchette.

4. Les coudes tu retireras

Un repas n'est pas une séance de kick boxing. On ne devrait pas vous lancer un verre de vin ou un quignon de pain donc, inutile de vous protéger les coudes plantés sur la table. Les avant-bras ne sont pas tolérés non plus : il ne faut en aucun cas s'appuyer sur la table pour manger.

http://charlottofraises.com/wp-content/uploads/2014/10/ob_0be6d2_1623761-367290620080024-1157595634-n.jpg

5. La bouche tu fermeras

La maîtresse de maison a certainement passé du temps en cuisine pour vous préparer ce repas. Elle a épluché les légumes, regardé la viande dorer, surveillé le soufflé dans le four... Elle n'a pas besoin d'assister à la mastication des aliments et à leur décomposition. Ses efforts seront récompensés par une bouche fermée mais souriante !

6. Point de bruit tu n'admettras

A table, les couverts ne doivent pas rayer ou choquer l'assiette. Les convives, même ravis par le menu, ne doivent en aucun cas démontrer leur satisfaction par un quelconque bruit. Pour les amateurs de soupe ou de sauce, on n'accélère pas le processus en aspirant le liquide. Et on ne souffle pas dessus pour refroidir le plat plus vite.

7. Les doigts tu utiliseras

On peut utiliser ses doigts pour certains aliments. La crevette (mais n'allez pas faire des bruits de succion en aspirant le jus de la tête !), les crustacés (équipé d'une pince, on tient le crustacé avec ses doigts pour l'extraire de sa coquille) et l'artichaut. Pour ce qui est des os, si alléchants soient-ils, on les laisse de côté. Lorsque vous avez terminé, servez vous des rince-doigts mis à votre disposition.

8. Ta serviette, tu ne secoueras pas

La serviette est votre amie : inutile de la secouer pour tenter de l'étourdir. Dès que vous prenez place à table, ne la dépliez pas en entier pour recouvrir vos cuisses (ce n'est pas une couverture chauffante !). Le bon usage veut que l'on déplie la serviette dans le sens de la longueur sur les genoux. Tenter de nouer sa serviette autour du cou serait du plus mauvais goût. Et si jamais la serviette décidait de se faire la malle, surtout, ne la ramassez pas !

9. Au dentiste, tu ne joueras pas

Le cure-dent est réservé aux olives et la petite pique aux escargots mais en aucun cas en instrument d'hygiène dentaire. On évite les bruits de succion et on laisse de côté cette pointe de couteau si tentante pour déloger un bout  de jambon...

10. A l'étranger, tu t'adapteras

Maîtriser les bons usages en France est un atout mais mais cela ne vaut pas le coup de tout gâcher une fois à l'étranger ! En Italie, ne vous avisez pas de couper vos spaghettis avec un couteau; en Angleterre, les petits pois s'enfilent comme des perles dans les dents de la fourchette. Au Japon, les baguettes posées à droite du convive ne doivent pas être plantées dans un aliment pour le saisir ! En Chine, il est de bon ton de ne pas laisser son assiette entièrement vide pour démontrer que l'on a apprécié le repas et que l'on est repu.

Les Nouvelles

Mardi 27 février 2018