Blog

18. avr., 2019

https://lexpress.mg/wp-content/uploads/2019/03/p47-1.jpg

Moins de cinquante mè­tres au-dessus du niveau de la mer et des températures oscillant entre 22° et 35° C en juin. L’Égypte réserve des conditions particulières. Afin de s’acclimater au Maghreb, « la sélection malgache effectuera un stade de préparation au Maroc, avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations », a annoncé Béatrice Atallah, présidente du comité de normalisation de la Fédération Malgache de Football, hier en conférence de presse à Isoraka.


Les Barea commenceront par un regroupement en France, au début du mois de juin. Ils disputeront deux matches amicaux à cette occasion. Pour le premier, ils se déplaceront au Luxembourg. Et pour le deuxième, ils affronteront le Kenya, à Paris.


Par la suite, ils auront un deuxième regroupement, cette fois-ci à Madagascar. Et juste avant le début de la CAN (ndlr : 21 juin au 19 juillet), ils seront en stage au Maroc.


Les Baera évolueront toujours sous la houlette de Nicolas Dupuis. Ce dernier débarque dans la Grande île, ce jour. En fin de matinée, il rencontrera les dirigeants du comité de norma­lisation, à Isoraka, afin de finaliser leur protocole d’accord. Tous les arriérés du technicien français ont été réglés. Il aura un contrat en bonne et due forme dorénavant, qui courra jusqu’à la fin de la CAN.
Bien évidemment, la participation au sommet africain nécessite certainement des moyens financiers conséquents. « Plusieurs partenaires appuieront l’équipe nationale, financièrement et aussi au niveau matériel. Nous sommes en train de boucler le « budget spécial CAN ». La FIFA et la CAF nous aideront. Nous espérons que l’État nous soutiendra aussi.


Une fois que le budget sera finalisé, nous demanderons une audience auprès du président de la Répu­blique, Andry Rajoelina, pour lui présenter le dossier », a expliqué Béatrice Atallah, à ce propos.

L'Express de Madagascar

Le 02/03/19

Haja Lucas Rakotondrazaka