Blog

19. avr., 2018

La double confrontation entre le Togo et le Kosovo a permis à l’entraîneur des Barea  de dresser la forme de ses joueurs. L’objectif final du coach et de la sélection est la qualification pour la phase finale de la CAN en 2019 au Cameroun. Interview.

 MIDI Madagasikara : Après ces deux matchs amicaux, quelle conclusion tirez-vous de la performance des joueurs?

Nicolas Dupuis (N.D) : « Deux rencontres amicales de haut niveau contre des équipes de grandes qualités. 0-0 contre le Togo qui a ensuite fait 2-2 contre la Cote d’ Ivoire 01 contre Kosovo qui vient de battre le Burkina Faso 2-0. Un groupe qui vit bien et qui apprend. On tente de faire l’amalgame entre la culture tactique et la rigueur de certains expatriés, et le talent individuel offensif de certains malgaches. On progresse ».

MIDI : Qu’en est-il de la suite de la préparation en vue du match contre le Sénégal?

N.D : « Pour la suite. C’est le comité exécutif qui décide. Mais je vais demander si nous pouvons participer à la Cosafa ».

 MIDI : Quels sont alors les points à améliorer dans l’encadrement technique et que d’autres joueurs locaux peuvent encore rejoindre l’équipe?

N.D : « Les points à améliorer : offensivement, il faut épauler Faneva. Nous avons besoin d’un autre attaquant axial. Défensivement et dans l’entre-jeu, nous avons maintenant trouvé un équilibre. Dans les buts, il reste à trouver un leader. Même si chacun actuellement, fait le maximum. Oui, d’autres joueurs locaux peuvent venir. Nous ne pouvions pas prendre de joueurs de fosa en raison de leurs rencontres de coupes. Concernant le staff, Bertrand et Philippe, Préparateur physique et entraîneur gardien sont très compétents. Un adjoint malgache serait le bienvenue ».

MIDI : Est-ce la qualification pour la Can 2019 au Cameroun sera une victoire pour Ahmad surtout avec la formule de compétition?

N.D : « Concernant le Président Ahmad, on ne peut être qu’admiratif de ce qu’il est et fait. Quand il a un peu de temps, on échange bien sûr. Je serais fier d’amener Madagascar à la Can. Et oui, ce serait un beau cadeau pour lui. Je respecte énormément le Président Ahmad. Il m’a fait venir. Il est devenu le patron du football africain. La Fédération malgache de football (FMF) a besoin de lui et doit le suivre dans ce qu’il préconise évidemment. Il est visionnaire et ne se trompe pas dans ses choix. Me concernant, si j ai appris à aimer Madagascar et les malgaches, c’est grâce à lui. Je le remercie ».

Midi Madagascar

Le 30/03/18

T.H