6. févr., 2019

Le café, c’est bon pour la santé, mais avec modération

À condition donc de ne pas en boire plus de trois ou quatre tasses par jour...

La consommation de café est potentiellement bénéfique pour la santé. Avec modération, elle possède en effet peu de chance d'être néfaste, selon une nouvelle étude britannique sur le sujet.

Le café, une habitude mondiale. Les rapports scientifiques sur le café alimentent régulièrement les revues spécialisées. Et pour cause: le monde en consomme plus de deux milliards de tasses par jour. Si l'on connaissait déjà les bienfaits du café pour prévenir les maladies du foie, les cirrhoses, le cancer du colon, et les nombreux conseils qui fleurissent dans les magazines, le breuvage n'a pas encore livré tous ses secrets. 

Pic de "rentabilité". Les chercheurs ont cette fois pu établir que, plus globalement, la consommation de café atteignait un pic de "rentabilité" entre trois et quatre tasses. Selon l'étude conjointe des universités de Southampton et d'Edimbourg, ce dosage permet en effet de diminuer les risques de diabète de type 2, de goutte, de syndrome métabolique et de calculs biliaires ou rénaux. 

Protection renforcée. Les conclusions démontrent aussi l'apport de la consommation modérée de café dans le renforcement de la protection immunitaire contre les symptômes de la maladie de Parkinson ou d'Alzheimer ainsi que contre le développement de certains types de cancer. Elles désignent en outre le foie comme grand bénéficiaire de cette habitude alimentaire. 

Mais attention... Attention, ce constat, bien que positif, ne s'applique pas à toutes les situations. Lors de la grossesse, les scientifiques ont en effet observé un risque plus élevé de naissances avant terme et de fausses couches chez les grandes consommatrices. Autre "détail" à prendre en considération: l'étude ne concerne que le café. Pas le lait, le sucre, les biscuits et tout ce qui peut y être associé...

La Vérité

Le 18/12/18