16. mai, 2017

Interview

Interview du Président Jean Daniel Chaoui à TV Plus

TV Plus: Vous êtes Président d'une association représentant les Français résidant à Madagascar, quel est votre sentiment au lendemain de la publication des résultats de cette élection présidentielle en France?

Jean-Daniel Chaoui (JDC): Saluer d'abord la victoire d'Emmanuel Macron et lui souhaiter bonne chance de réussir pour la France. C'est un soulagement car nous étions sous la crainte de voir l'extrême droite accéder au pouvoir.

TV Plus: Quels sont les résultats du vote des Français de Madagascar? Et ceux de France? Qu'en pensez-vous?

JDC: La victoire d'Emmanuel Macron est nette et c'est important pour l'avenir. Cela lui donne une grande légitimité en Europe et en France: 66, 06% contre 33, 94% pour Marine LE Pen.

A Madagascar il y a eu une participation de 44, 4%, supérieure à celle du premier tour: 5467 votants 85,28% pour E.Macron et 14,72% pour Marine Le Pen. Les Français de Madagascar ont massivement rejeté le Front National et la politique d'exclusion des étrangers qu'il propose.

TV Plus: Quelles difficultés attendent le nouveau Président Macron?

JDC: Pour gouverner, il doit s'appuyer sur une majorité dans la nouvelle assemblée nationale qui sera élus les 4 et 18 juin. Son positionnnement politique au centre est original et très nouveau dans la tradition politique française. Depuis près de 50 ans ce sont en enffet la droite et la gauche qui se sont succédées au pouvoir. Est-ce la disparition dece clivage traditionnel. Emmanuel Macron veut rassembler des gens du centre bien sur mais aussi des modérés des deux côtés gauche et droite, pour fonder une nouvelle majorité de gouvernement.
 C'est un pari compliqué dans le contexte politique Français.

TV Plus: Vis-à-vis de l'Afrique et de Madagascar en particulier, que peut-on dire des orientations de la politique du nouveau Président par rapport au Président F. Hollande?

JDC: Emmanuel Macron s'inscrira dans une grande continuité par rapport à la politique africaine de François Hollande, je pense donc qu'il ne devrait pas y avoir beaucoup de changement, si ce n'est une implication plus forte dans l'aide au développement et l'application des accords de la COP 21 en faveur de l'écologie. Nous aurons de nouveau dirigeant au ministère des affaires étrangères. En tant qu'élu représentant les Français de la grande île je ferai en sorte que le nouveau ministre et son cabinet s'interesse à nous.

TV Plus

Le 08/05/17