26. nov., 2018

Communiqué de Français du Monde Madagascar

La communauté Française observe avec inquiétude la poursuite des enlèvements à Madagascar. Notre pensée va d’abord aux victimes et aux familles qui traversent des épreuves très éprouvantes. Notre sentiment est mêlé d’indignation,  d’incrédulité et d’appréhension. Indignation devant cette prise en otage de la communauté des opérateurs économiques français d’origine indienne, incrédulité devant le peu de résultat obtenu concernant la répression de cette activité mafieuse par les forces de l’ordre dont c’est le métier de protéger les habitants de la Grande île, appréhension quant aux conséquences de cette situation. Madagascar apparaît en effet de plus en plus, aujourd’hui, sur le plan international, comme le pays des enlèvements. Français du Monde Madagascar demande avec insistance aux autorités malgaches d’abord, aux autorités françaises ensuite, d’agir pour mettre fin au fléau des kidnappings à Madagascar.

Tananarive, le 26/11/2018

Jean-Daniel Chaoui, Président de Français du Monde Madagascar