Blog

18. mai, 2018

Les Nouvelles

Le 09/05/18

Sera R.

18. mai, 2018

Par Les Nouvelles

Le 31/03/18

Arh

20. avr., 2018

Une grande première. Un salon baptisé « Green Revolution » dédié spécialement aux amoureux de l’environnement, de l’écologie et de l’énergie renouvelable, se tiendra du 27 au 29 avril au Jardin de l’Infinithé à Ivandry. Une conférence de presse s’est déroulée, hier à cet endroit. « Ça faisait longtemps que nous avions envie d’organiser un évènement comme celui-ci mais c’est maintenant qu’il est réalisé. L’objectif est de faciliter les échanges des acteurs œuvrant dans la conservation de l’environnement et de la promotion de l’énergie renouvelable à Madagascar, mais aussi de conscientiser l’ensemble de la population sur les enjeux climatiques et environnementaux », explique Lovaniaina Razafindra­manana, un des organisateurs de Green Revolution.

Vers un lendemain sain

Plusieurs conférences, des ventes expositions, des ateliers et des jeux grandeurs nature seront au programme. Un système de tri sera mis en place pour recycler tous les déchets durant le salon. Chaque organisme qui contribuera pour un lendemain sain, les amoureux de l’environnement, ceux qui ont juste envie de réduire leur facture d’électricité, ceux qui sont tout simplement curieux, et ceux qui ont soif de nouvelles découvertes, sont invités à cet évènement.

L'Express de Madagascar

Le 06/04/18

Mamisoa Antonia 

16. mars, 2018

https://pdf.printfriendly.com/camo/a6de7ac604f9889ca74d87185710daa9d749527d/687474703a2f2f7777772e6e6577736d6164612e636f6d2f77702d636f6e74656e742f7468656d65732f6e6577736d6164612f74696d7468756d622e7068703f7372633d687474702533412532462532467777772e6e6577736d6164612e636f6d25324677702d636f6e74656e7425324675706c6f6164732532463230313825324630322532464d414e47524f56452d312e6a706726713d393026773d373935267a633d31

Les mangroves, qui représentent 2% de la superficie totale du Nosy Hara, soit 3.500 ha, gérés par  Madagascar national parks (MNP), font l’objet d’une conservation intense dans la partie nord-ouest de Madagascar. Les objectifs relatifs à la réduction des différentes pressions qui pèsent sur cet écosystème, notamment, la coupe sélective pour les constructions, l’ensablement, le tarissement d’eau douce et la sédimentation, sont en passe d’être atteints.

Des succès acquis grâce à la participation active de la communauté locale dans le cadre d’un projet mené par l’ONG Conservation centrée sur la communauté (C3), intitulé : «Renforcement du co-management du parc marin de Nosy Hara, en augmentant la participation des communautés locales dans la prise de décision et la restauration des mangroves».

Selon les informations, cette forte implication des habitants locaux est le fruit des sensibilisations menées avec les Juniors éco gardes, des formations dispensées aux Comités locaux de Parc sur les différentes techniques de collecte de propagules et des restaurations de pépinière.

13 ha de mangroves restaurés

Jusqu’à maintenant  13 ha de mangroves situés dans les quatre villages ciblés dans la commune de Mangoaka, district d’Antsiranana II, ont été restaurés dans le cadre de ce projet d’une durée de deux ans, soit de mai 2016 à mai 2018, grâce à l’appui financier de la Fondation Tany Meva et l’appui technique de C3 en collaboration avec MNP et Graine de bitume. Cette année, les campagnes de restauration vont être amplifiées pour couvrir les 7 ha restants.

Les Nouvelles

Le 16/02/18

Fahranarison