11. janv., 2018

Offres de santé dans la capitale : seuls 93 CSB pour 2 millions d’habitants

https://pdf.printfriendly.com/camo/6a574464dc773d07fa25af5e2f0e072d5704dfbb/687474703a2f2f7777772e6e6577736d6164612e636f6d2f77702d636f6e74656e742f7468656d65732f6e6577736d6164612f74696d7468756d622e7068703f7372633d687474702533412532462532467777772e6e6577736d6164612e636f6d25324677702d636f6e74656e7425324675706c6f61647325324632303137253246313025324653414e54452e6a706726713d393026773d373935267a633d31

Les offres sanitaires dans la Capitale de Madagascar  n’arrivent pas à satisfaire les besoins de la population, d’après les statistiques. La ville des Mille ne dispose que de 93 Centres de santé de base pour ses quelque 2 millions d’habitants. D’après les normes définies par le ministère de la Santé préconisant qu’ au moins un Centre de santé pour 10.000 habitants dans les agglomérations urbaines sont loin d’être respectées.

Un étudiant au sein du département de l’Economie à l’université d’Antananarivo, option «Développement local et gestion de projet», le Dr Jaozandry, compte apporter sa contribution, via ses résultats  d’études en vue de l’obtention d’un diplôme de Master professionnel.

 Intitulé «Projet d’institution d’un centre médical», cette étude soutenue avant-hier devant les membres du jury, vise non seulement à constater les réalités sur terrain dans 8 fokontany les plus exposés par ce manque de CSB, mais aussi d’apporter les solutions adéquates, a souligné l’impétrant.

Le processus de recherche de financement, à hauteur de 40 millions d’ariary, pour concrétiser ce projet destiné aux 88.340 habitants des 8 fokontany concernés, dont Andohapatenaka 1, 2 et 3 ; Ankasina et les 4 fokontany des 67 Ha, est actuellement en cours. Des emplois seront créés sans parler de l’accès des populations aux soins.

Les Nouvelles

Le 14/10/17

Fahranarison