Blog

12. juil., 2018

https://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/8/a/d/8ad50a0caa_126270_tortue-mexique.jpg

Des habitants avaient signalé la présence de cette tortue depuis une vingtaine d'années mais les scientifiques ont mis du temps à reconnaître que c'était une nouvelle espèce. La petite tortue qui vit près de Puerto Vallarta, à l'ouest du Mexique, serait à haut risque d'extinction.

« Il s'agit d'une espèce endémique, unique à ce site », indique à l'AFP Fabio German Cupul, professeur à l'université de Guadalajara.La nouvelle espèce a été nommée Kinosternon vogti en l'honneur de l'herpétologue américain Richard Vogt, qui travaille depuis plus de quarante ans sur les tortues des États-Unis, du Mexique et d'Amérique centrale. Seuls neuf spécimens ont pu être étudiés, dont quatre vivants (trois mâles et une femelle) et cinq découverts morts.

Ses pas sont plus rapides que ceux des autres tortues et elle aime se mettre à l'ombre d'un arbre pour s'abriter du soleil. Surnommée « petit casque de Vallarta » en raison de la similitude de sa carapace avec un casque, elle ne dépasse pas 10 centimètres de longueur et tient dans la paume d'une main.

« Elle est plus large que haute, contrairement à toutes les autres espèces qui existent », souligne Fabio German Cupul. Elle appartient au genre Kinosternon, dont il existe 12 autres espèces au Mexique.

Les Nouvelles

Samedi 16 juin 2018

4. mars, 2015

Les Nouvelles, 03/02/15

5. nov., 2014

L'Express de Madagascar, 21/10/14