Blog

24. août, 2017

Le journalisme d’investigation est un métier risqué dans son mode opératoire. Pourtant, il joue un rôle important dans la construction ou le renforcement de la paix. Pourquoi ? Grâce aux réalités qu’il dévoile, il permet d’interpeller efficacement et les gouvernés et les gouverneurs par le biais de plaidoyers pertinents, destinés à instaurer la sécurité et un meilleur « vivre-ensemble ».

Pour la promotion et le renforcement de capacités en journalisme d’investigation des journalistes nationaux, 24 confrères ont bénéficié durant deux mois de la formation théorique et pratique en investigation aux fins de la paix. Formation organisée par l’UNESCO- avec l’appui du Ministère de tutelle et du Fonds des Nations unies pour la Construction de la Paix- à l’issue de laquelle une attestation leur a été remise hier. La formation a été initiée officiellement en mi-avril à l’hôtel Colbert ; dans le cadre du projet « Institutions démocratiques intègres, représentatives et crédibles ». Se sont ensuite enchaînés les modules théoriques avec trois experts nationaux, les pratiques sur terrain dans chaque zone de travail des journalistes, entrecoupés de travaux d’encadrement. Travaux à l’issue desquels, ils ont produit des articles en malgache officiel, dont 11 ont été publiés dans le premier magazine malgache d’investigation « Trandraka, investigative media ».

« Trandraka ». Le journalisme d’investigation existe à Madagascar, même s’il est peu pratiqué en raison de lacunes relatives à la formation et surtout à cause des risques du métier ; car : « Les investigateurs ne sont pas assez, voire pas du tout ‘’ couverts à Madagascar’’ » ; selon un journaliste d’investigation ayant requis l’anonymat.  Autant de raisons pour lesquelles cette pratique journalistique devrait être promue à Madagascar, avec le renforcement de capacités conséquent, surtout dans le contexte socio-politique actuel où le mode de gouvernance impacte sur le bien-être de la population, tendant à être de plus en plus passive. Le lancement officiel du magazine « Trandraka » rédigé en malgache entre dans cette optique, de se rapprocher du peuple, se mettre à son niveau pour l’inciter à une plus grande participation citoyenne.

Midi Madagascar

Le 22/07/17

Luz R.R

6. mars, 2015

Midi Madagascar, 04/02/15