28. déc., 2016

Et… « Action » ! pour la 12e édition !!!

La 12e édition des Rencontres du Film Court se tiendra du 21 au 29 avril 2017, avec deux catégories de compétition : panafricaine et nationale. Le comité d’organisation lance son appel à film, mais aussi un appel aux artistes pour le visuel de l’événement.

 

Les Zébu d'Or attendent preneur!

« Histoire ». Tel est le thème retenu pour la 12e édition des Rencontres du Film Court, qui se tiendra du 21 au 29 avril 2017 à Madagascar. Pour cette année encore, le concours se décline en deux catégories : panafricaine et nationale. Les réalisateurs sont donc déjà sur le qui-vive pour sortir leurs profondes inspirations. Un film de moins de 30 minutes, fiction, documentaire ou animation pour la compétition panafricaine, et toutes catégories confondues pour la compétition nationale. Et ce sont tous les réalisateurs dans toutes les régions qui sont sollicitées puisque ces derniers peuvent apporter leurs œuvres et leurs inscriptions dans les Alliances Françaises, au plus tard le 10 janvier 2017. Car pour tout le monde, la date limite d’inscription se fait en ligne sur le site www.rencontresdufilmcourt.mg, ou sur infos@rencon tresdufilmcourt.mg et ananda.nicolaieff@institutfrancais-madagascar.com au plus tard le 15 janvier 2017.

Tremplin. Cette année donc, les organisateurs attendent plusieurs films et réalisateurs, désireux de se faire connaître et d’utiliser ce tremplin pour pouvoir intégrer un réseau de cinéastes.  Les RFC sont d’ailleurs un véritable espace d’échanges entre professionnels du métier, mais aussi une belle vitrine du cinéma malgache et africain. D’ailleurs, à l’occasion de cette 12e édition, les organisateurs font appel aux talents des artistes plasticiens, peintres, dessinateurs, photographes, designers ou sculpteurs pour le visuel de l’événement. Là encore, les intéressés peuvent envoyer leurs propositions sur le site officiel des RFC. Le visuel ainsi sélectionné sera affiché sur tous les supports de communication du festival, garantissant une retombée médiatique importante pour son auteur.

Les artistes disposent donc d’un peu plus d’un mois pour présenter leur film. Ceux qui participent dans la catégorie nationale peuvent déposer leurs œuvres sur CD ou fichier à l’IFM à l’attention de Ananda Nicolaïeff, avec le dossier de candidature qui comprend la fiche d’inscription disponible sur le site, remplie en français, le règlement paraphé sur chaque page et signé, le film sous-titré en français si celui-ci est en malgache, ou en version française, sur DVD et en lien de visionnage pour la compétition panafricaine.

Anjara Rasoanaivo

Midi Madagasikara

Le 01/12/16