Blog

7. sept., 2018

En baisse. La saison de récolte des gousses de vanille verte à débuté le 15 juillet dernier. Elle s'étendra jusqu'au mois de septembre prochain. Contrairement à l'année dernière, la qualité des produits a bien évolué. Cette amélioration de la qualité implique une hausse de prix. Effectivement, depuis le début de la récolte, le prix du kilo de la vanille verte n'atteint donc que les 176 dollars, soit près de 600 000ariary. Alors qu'auparavant, ce produit coûtant environ un million d'ariary. Cependant, malgré cette baisse considérable, le prix de la vanille demeurera encore élevé pour cette saison. Cependant, ce prix ne risque ne risque plus de correspondre au niveau record atteint en 2017. Ainsi, dans ce contexte et d'après les prévisions des opérateurs concernés, le prix de cette épices de luxe destinée  à l'exportation devrait alors se situer entre 376 et 560 dollars le kilo, ce qui équivaut à une fourchette de prix comprise entre 1 278 000 et 1 900 000 d'ariary.

Pas de préfinancement

Il faut noter que pour cette année, les importateurs sont restés sur leur réserve, surtout avec la mauvaise réputation de la vanille malagasy ces derniers temps. De ce fait, ils n'ont pas octroyé de préfinancement pour cette saison. Et de nombreux exportateurs ont notamment déclaré ne pas avoir reçu de financement de leurs acheteurs internationaux depuis le début de la récolte. Toutefois, malgré cela et les prix élevés, cet or vert attire quand même les acheteurs. "De nombreux acheteurs locaux ont gagné assez d'argent ces dernières années et pourraient acheter de la vanille verte à ces prix-là, sans attendre le financement", a expliqué dans le magazine "Business Day" Ialy Raharijaona, secrétaire général d'un groupe d'acheteurs dans la Région de Sava, au nord de l'île.

En tous cas, les producteurs et les exportateurs restent confiants quant à la qualité de la production de cette année, surtout en comparaison de l'année dernière oû les acheteurs internationaux ont retourné des conteneurs en raison de la médiocrité de la qualité des produits. Néanmoins, le volume de la production ne s'est pas vraiment amélioré.

La Vérité

Mardi 14 août 2018

Recueillis par R.R.