Blog

25. mai, 2020

UFE Monde

Comment organiser les soins à domicile d’un proche en France ?

 

Lorsqu’on a besoin d’organiser des soins à domicile pour un proche en France et que l’on est expatrié, les démarches peuvent vite tourner au casse-tête. Que faire lorsqu’on se retrouve dans cette situation ? Comment trouver un professionnel de santé dans un délai imparti ? Combien cela coûte-t-il ? 

Soins à domicile : le parcours du combattant ?

 Avez-vous déjà eu besoin de soins à domicile pour un de vos proches ? Si oui, vous avez surement dû contacter un(e) infirmier(ère) à domicile et il est fort probable que vous vous soyez débrouillé(e) tout(e) seul(e). En effet en France, les hôpitaux n’ont pas l’obligation d’assurer le retour à domicile des patients. 

Et lorsqu’on est expatrié et qu’on a besoin d’organiser ces soins pour un proche résidant en France, la procédure peut s’avérer encore plus compliquée : distance proche- aidant, manque d’informations, pas de contacts d’infirmiers dans son entourage, décalage horaire, moyens de communication limités, etc. 

Des solutions en ligne existent et vous permettent de trouver rapidement un professionnel de santé (infirmier, kiné, sage-femme) et l’ensemble des éléments nécessaires pour les soins à domicile, comme libheros.fr la première solution d’organisation des soins à domicile. 

Faites vous accompagner à distance de A à Z par des coordinateurs de soins

Pour soulager les aidants éloignés, ou gérer les situations plus complexes nécessitant le retour à domicile d’un proche ou l’organisation de son maintien à domicile, libheros propose une offre d’accompagnement complète appelée Patient +

Grâce à une équipe de coordinateurs de soins qualifiée, la startup s’occupe de l’accompagnement du proche de A à Z et propose : 

• planification des soins à domicile

• livraison de médicaments à domicile

• livraison de matériel médical

• réservation de transport conventionné 

libheros face au Covid-19 

Depuis le confinement lié à la pandémie du Covid-19, libheros a mis en place le site teleconsultation-infirmiere.fr à destination des patients ayant besoin d’aide pour une téléconsultation avec leur médecin. 

Pour que les patients ne stoppent pas leurs soins à domicile pendant cette période, la startup a également permis aux patients de lancer une consultation vidéo avec leur infirmière, et ce gratuitement et en quelques clics. 

Le rapatriement, une autre alternative

Si malheureusement la situation de santé se compliquait pour votre proche et que vous étiez amené(e) à rentrer plus rapidement que prévu, nous vous conseillons de vous tourner en priorité vers l’assurance à laquelle vous avez souscrite. 

Certaines assurances prévoient une garantie retour anticipé de l’expatrié en cas de décès d’un proche. Si vous êtes expatrié dans le cadre professionnel, tournez-vous vers votre employeur. Suivant l’assurance à laquelle vous êtes affilié(é), tout ou une partie des frais de rapatriement pourront être pris en charge.

Vous êtes expatrié et vous avez besoin d'organiser des soins à domicile pour un de vos proches ? Faites-vous accompagner par libheros et son offre libheros Patient +. libheros est l’acteur central d’organisation des soins et de la santé à domicile. Depuis 2017, la startup a accompagné plus de 30 000 patients pour leurs soins à domicile. Sur libheros.fr, le patient indique en quelques clics le soin souhaité (pansement, injection, etc), la date de prise en charge ainsi que l’adresse de leur domicile et accède à une liste de professionnels. Le site compte une communauté de 12 000 professionnels de santé libéraux (infirmiers, kiné, sage-femme).

23. avr., 2015

Pour bénéficier de l’aide médicale d’Etat (AME), il faut réunir trois conditions :

  • avoir au préalable bénéficié d’un rapatriement sanitaire pris en charge par le ministère des Affaires étrangères ;
  • la demander avant l’arrivée en France ;
  • être sans assurance sociale, sans ressource ou avec des moyens très faibles ne vous permettant pas de prendre en charge les frais hospitaliers en France ou de payer une assurance privée.

 

Les quatre étapes sont les suivantes :

– La demande soit être déposée au consulat qui la transmet au ministère des Affaires sociales,  via le ministère des Affaires étrangères (DFAE), pour décision. Les délais d’instruction sont de deux à quatre semaines.

 

La demande est accompagnée des documents suivants :

– un dossier médical

– un dossier social avec justificatifs de ressources

– une confirmation de rendez-vous dans un établissement hospitalier

– un devis des soins envisagés.

 

La décision du ministre des Affaires sociales, discrétionnaire et exceptionnelle, est prise « à titre humanitaire » (2ème alinéa de l’article L251-1 du code de l’action sociale et des familles). Une enquête sociale sera effectuée auprès du consulat d’origine du demandeur pour vérifier qu’il n’a effectivement pas les ressources nécessaires pour se prendre en charge.

 

L’AME permet la prise en charge des frais médicaux pendant trois mois, délai de résidence en France nécessaire avant de pouvoir demander à bénéficier de la CMU (Couverture médicale universelle).