7. mai, 2018

OIF : vers l’élaboration de la programmation 2019 – 2022 !

L’Oif (Organisation Internationale de la Francophonie) vient d’ouvrir l’atelier régional des correspondants régionaux sur la nouvelle programmation de l’organisation. La cérémonie de lancement a été effectuée, hier à Antaninarenina, au bureau régional de la Francophonie. D’après les explications fournies par Malik Saar, l’ambassadeur de l’Oif à Madagascar, il vise surtout à recueillir les « priorités, les besoins des Etats membres de l’Oif et d’intensifier l’approche régionale et la décentralisation dans la future programmation ». En d’autres termes plus simples, l’Oif se dote d’un document quadriennal dénommée « programmation », établi par les pays membres de l’organisation et qui relate leurs aspirations et leurs priorités.

Un processus. Chaque gouvernement des pays membres est invité – « à travers une lettre adressée par la secrétaire générale », selon les explications de Nita Deerpalsing, la directrice de la programmation et du développement stratégique de l’organisation – à formuler lesdites aspirations et priorités qui doivent être en symbiose avec les principes directeurs de l’Oif, en l’occurrence, la subsidiarité, la pertinence, le partenariat, l’intégration et la mesurabilité. Ensuite, les pays membres vont élaborer la nouvelle programmation pour la période 2019-2022, l’adopter lors du XVIIe Sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie où 84 délégations des pays membres y seront attendues. L’étape finale sera la concrétisation des recommandations « en fonction des ressources disponibles et mobilisables », pour reprendre les termes de Malik Saar. Nous signalons au passage que le prochain Sommet en question sera axé sur le thème : «vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité, source de paix et de prospérité pour l’espace francophone ». Par ailleurs, l’Oif se penchera beaucoup plus sur l’égalité Femme-Homme qui fait partie des objectifs de développement durable (Odd).

Midi Madagascar

Le 27/03/18

Aina Bovel