8. juin, 2018

Contrôle technique

Nouveautés concernant le contrôle technique

Vous vivez à l’étranger mais vous conservez un véhicule dans votre résidence en France pour les vacances, attention, depuis le 20 mai dernier, le contrôle technique a évolué. Explications.

Ce qui change

  • Les points de contrôle de votre véhicule passent de 123 à 133.
  • Les types de défaillances possibles passent de 409 à 600 avec, en cas de défaillance critique, l’immobilisation du véhicule.

Il existe donc trois types de défaillances :

  • Les défaillances mineures (139), qui n’entrainent aucune obligation de réparation
  • Les défaillances majeures (340) qui, elles, entraînent une contre-visite et pour lesquelles comme par le passé, vous disposez d'un délai de deux mois pour présenter à nouveau votre véhicule au centre (usure des plaquettes, mauvais état des balais d’essuie-glace…).
  • Les défaillances "critiques" (127) qui auront pour conséquence l’immobilisation de votre véhicule. Vous disposerez de 24 heures pour faire réparer le véhicule (Corrosion du chassis, pneus lisses…).

 Conséquences de ces nouveautés, une durée de contrôle plus longue et … une facture plus salée !

 Petit rappel : Le contrôle technique concerne les  véhicules de plus de 4 ans. Il doit être effectué au cours des 6 mois qui précèdent le 4ème anniversaire de la mise en circulation de votre véhicule. Vous ne recevrez aucune convocation, le contrôle est à votre initiative.

En cas d’avis favorable, votre contrôle technique est valable deux ans.