29. mai, 2017

«La foire du livre », une manifestation culturelle qui s’est tenue le mois dernier à Tananarive

Qu’est-ce que la foire du livre ?

Dans le cadre de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, célébrée le 24 avril, l’AEDIM, associations des éditeurs de Madagascar, organisait la foire du livre. Ce rendez-vous annuel des amoureux de la lecture en était à sa treizième édition.

Quel était le programme de cette édition ?

Cette rencontre entre les professionnels du livre et les lecteurs s’est faite du 24 au 28 avril dernier à l’esplanade Antaninarenina, sur  le thème : « le livre, source du savoir, est un bel outil éducatif ». Depuis ces treize années, l’objectif de l’AEDIM est de valoriser l’édition des livres et vulgariser la littérature auprès du grand public.  Au programme pendant ces cinq jours, des rencontres, des forums, des expositions, des lectures et des jeux éducatifs avec la jeunesse.

Et la journée mondiale du livre et du droit d’auteur dans tout ça ?

Cette année, la journée mondiale du livre et du droit d’auteur fut principalement consacrée aux personnes aveugles ou souffrantes d’une déficience visuelle pour qui l’accès aux livres est difficile. Sachant que sur les millions de livre publiés chaque année dans le monde, moins de 10% d’entre eux sont accessibles à cette frange de la population, ce pourcentage descend à 1% dans les pays en développement comme Madagascar.

Qu’est-ce que l’UNESCO ?

L’UNESCO est une agence des Nations-Unies centrée sur  l’éducation, la science et la culture. Irina BOKOVA, directrice générale de l’UNESCO, déclara que « la journée mondiale du livre et du droit d’auteur est l’occasion de mettre en avant le pouvoir que possèdent les livres afin de promouvoir notre vision de la société, une société pluraliste, équitable, ouverte et participative pour tous les citoyens.» Alors, bonne lecture à tous.