30. mai, 2017

Les édifices religieux de la haute ville

Pourquoi la haute ville ?

La haute ville d’Andohalo a gardé en elle une grande partie de l’histoire de Madagascar. Entres les demeures traditionnelles et les vestiges des anciens royaumes, il y a aussi des églises et des  temples, des édifices centenaires qui  dominent la ville. Ce sont  des témoins d’une longue tradition. Parmi ces édifices, il y en a cinq qui retiennent l’attention.

Quel est  le premier ?

A la première place, la Paroisse cathédrale Immaculée conception d’Andohalo, un édifice avec deux clochers de 30m de hauteur  conçu par le père Alphonse TAIX. Elle est connue pour avoir reçu le pape Jean Paul II lors de la béatification de Victoire Rasoamanarivo. Cette bienheureuse a d’ailleurs un autel qui lui est dédié devant la cathédrale.

Et le deuxième ?

Ensuite il y a le temple d’ambohipotsy, bâti par l’Architecte William POOL. Ce temple est construit à l’endroit même où les chrétiens malgaches ont été exécutés par la reine Ranavalona 1ère.  Il sera inauguré le 17 novembre 1868 par Ranavalona II et de son premier ministre.

Et le troisième ?

Le troisième est la cathédrale Saint Laurent Ambohimanoro, inauguré le 17 août 1889 après six années de construction par le premier ministre malgache de l’époque et par le vice-consul du royaume d’Angleterre Clayton Pickersgill. Elle est de style médieval.

Quel est le  quatrième édifice ?

C’est le temple protestant d’Ambonin’Ampahamarinana qui surplombe Mahamasina. Agé maintenant de plus de 150 ans, ce temple aussi a été construit sur un lieu d’exécution des chrétiens de l’époque.

Enfin le dernier ?

C’est la paroisse internationale ou la paroisse protestante francophone. C’est l’un des premiers temples de la ville. Il fut construite en 1864 par deux pasteurs malgaches, RAINITRIMO et RANAKA.

Tous ces édifices , en plus de leur grande valeur sur le plan religieux, ont aussi une place importante dans l’histoire de la ville de Tananarive.