28. juin, 2017

La cuisine coréenne, “le Hansik”

Le billet de ce jour va faire voyager nos papilles jusqu’en Corée du Sud. parce qu’on va parler du “HANSIK”, la cuisine coréenne. L’ambassade de la Corée à Madagascar à fait la promotion de son pays à travers sa cuisine lors de la célébration de la fête de la culture coréenne, au début du mois de juin et ce fut un plaisir pour les fins gourmets.

D’accord, qu’est-ce qui s’est passé ce jour exactement?

L’ambassade coréenne a proposé une soirée de dégustation à l’hotel IBIS, en compagnie d’un chef coréen renommé, Monsieur Shin Yong. Il a proposé des plats colorés et gouteux à ses convives.

Et c’est comment la cuisine coréenne ?

Les coréens sont convaincus que « la cuisine et la médecine sont issues de la même racine ». La cuisine est donc très importante pour eux, et c’est cette philosophie qui se traduit de génération en génération dans le « hansik ».

Et c’est bon ?

Dès qu’on regarde les plats, on voit les cinq couleurs des cinq éléments  qui se mélangent dans la cuisine coréenne, à savoir : le vert pour le bois, le rouge pour le feu, le jaune pour la terre, le noir pour le métal et le blanc pour l’eau. Et le chef a si bien mélangé les goûts que l’on a du salé, du sucré, de l’aigre, de l’épicé et même de l’amer.

Ce n’est pas un peu déroutant tout ça ?

Non, pas vraiment parce qu’il y a quelques similitude entre la cuisine coréenne et la cuisine malgache, les deux ont le riz comme aliment de base et si les malgaches ont le « ro mazava », les coréens ont toutes sortes de bouillons qu’ils appellent « le guk ».

Y-a-t-il d’autres points communs ?

Oui, les coréens mélangent aussi les légumes et la viande, comme les malgaches. Ils les font cuire à la vapeur ou en bouillon. Ce qui apporte des vertus essentiels pour la santé. Et comme les malgaches qui se soignent avec la nourriture comme l’ail pour l’hypertension, l’  « angivy » pour la purification,… les coréens ont des sauces qui aident à la digestion et servent de prévention au cancer comme le « kimchi » ou le « gochuang ».

Ça a l’air très apetissant ?

Oui, et il serait intéressant de partir à la découverte de cette cuisine. Il y a au moins un restaurant coréen à Tananarive, à vous de le trouver.