5. juil., 2017

Le canal des Pangalanes

Le Billet de ce jour va nous faire voyager. Le  canal des Pangalanes est une voie fluviale créée à l’époque coloniale, en 1896, par le général français Galliéni. C’est un canal situé à l'est de Madagascar, long de 700 kilomètres. Il relie Farafangana à Tamatave, villeportuaire constituant son débouché.

Comment accède-t-on au Canal en partant de Tananarive ?

Depuis Tananarive, il faut prendre la RN2. Après 219 km, on arrive au bord du canal des Pangalanes, soit à Manambato, soit à Ambila Lemaitso sur la côte est de Madagascar. C’est une destination qui devient de plus en plus prisée par les touristes.

Mais qu’est-ce qui rend ce canal si unique ?

En plus de son histoire que nous venons d’évoquer, il présente un écosystème unique, avec des lacs, des rivières, des lagunes et des mangroves qui font de cet endroit un repère riche en biodiversité endémique à Madagascar pour la majorité des espèces. Et tout cela vous est apporté sur un plateau en naviguant sur le canal.

Et donc, comment est-ce qu’on peut faire cette navigation ?

Il y a plusieurs opérateurs touristiques qui organisent des « séjours » sur le Canl avec des bateaux couchette et cuisinier à bord. Renseignez-vous auprès des agences à Tananarive ou à Tamatave.

Et elle dure combien de temps ?

Ça dépend de ce que vous choisissez, d’une journée à plusieurs jours, ç’est à voir avec l’opérateur touristique .

Donnez-nous quelques détails.

Par exemple, il y a trois villages à visiter sur ce périple, mais c’est selon le choix des passagers. En premier il y a Andevoranto,  un village de pêcheur puis il y a Manambato avec ces belles plages pour les amateurs de bronzage et il y a aussi Akanin’ny nofy qui est un véritable coin de paradis au bord d’un lac. Des hôtels et des restaurants sont implantés au gré du canal pour ceux qui veulent se reposer.

Ca fait envie tout ça, nous espérons que cela a pu donner des idées à ceux qui n’ont pas encore décidé de leur destination pour les vacances. Mais attention, ce n’est pas bon marché !