19. juil., 2017

La drépanocytose, une maladie méconnue,

Et c’est quoi cette maladie exactement ?

Peu de gens connaissent la réalité de cette maladie. C’est une maladie qui affecte le sang. On sait que le sang contient des globules blancs et des globules rouges. Et normalement, ils sont bien ronds mais chez les personnes atteintes de la drépanocytose, les globules rouges sont en forme de « C ». Et cette déformation des globules du sang est la responsable de la maladie.

Comment sa se présente, cette maladie ?

C’est une maladie chronique, ça veut dire qu’on ne peut pas en guérir mais on peut vivre avec elle. Elle se manifeste très tôt, dès douze à 14 mois, un petit drépanocytaire aura la jaunisse ou un ictère, c’est-à-dire que sa peau devient jaune, il aura le teint pâle, des douleurs abdominales, une anémie et un faible système immunitaire qui le rendra sensible aux infections.

Ça fait beaucoup ça, et il y a un traitement ?

Comme on l’a dit tout à l’heure, on ne soigne pas encore cette maladie mais on peut traiter les symptômes pour que le malade puisse avoir une vie à peu près normale. La prise en charge se fait uniquement chez le médecin et le suivi doit être régulier.

Et après on peut vivre normalement ?

Les personnes atteintes arrivent à vivre avec cette maladie, à trouver du travail et à fonder une famille. Mais malheureusement, dans les pays pauvres comme à Madagascar, il n’y a pas encore de programme de prise en charge précise. Les drépanocytaires doivent être suivie de près car les symptômes peuvent dégénérer et s’aggraver très vite. Ce qui peut mener à des anémies sévères, des infections graves et même des AVC et des maladies de ce genre sans ce suivi.

Et ça s’attrape comment la drépanocytose ?

Elle ne s’attrape pas, on l’hérite. La drépanocytose est héréditaire. Et la bonne nouvelle est qu’il faut que les deux parents soient infectés pour le transmettre à leurs enfants. Si un parent seulement est infecté, l’enfant sera porteur sain du gêne drépanocytaire. Si ce porteur sain, a un enfant avec un autre porteur sain, l’enfant en question sera drépanocytaire.

On espère que ces quelques éclaircissements ont pu vous aider à mieux connaitre cette maladie.