7. août, 2017

Disparition d’un artiste renommé, l’accordéonniste Régis Gizavo

Le monde culturel et Madagascar vit des heures sombres avec la perte d’un grand artiste qui portait haut les couleurs de la grande île ! Régis Gizavo, le génie de l’accordéon a rendu l’âme à 57 ans !

Comment c’est arrivé ?

Il a fait un malaise en plein concert en Corse. On l’a évacué d’urgence ensuite mais il ne pouvait plus être sauvé, ce fut son ultime représentation.

Et encore un grand homme qui nous quitte……

Malheureusement oui, il faut dire qu’il a fait un sacré parcours. Depuis son sacre au prix découverte RFI en 1990 jusqu’à maintenant, cela fait presque 30 ans qu’il parcourait le monde avec son accordéon, le piano des pauvres comme on dit.

Et il a travaillé avec des grosses pointures de la chanson….

Oui, et dans plusieurs pays, du Brésil au Cap-vert avec la grande Césaria Evora, sans oublier l’Europe entière. Avec d’autres collaborations tout aussi prestigieuses comme Manu Chao, Bohé Combo, Christophe Maé…

Mais il n’a jamais oublié le pays malgré tout ça !

Non, et c’est ce qui fait son originalité. Si la plupart des musiciens insulaires sont parfois perçu comme pas assez ouverts, lui a su garder son originalité tout en s’ouvrant à toutes les musiques du monde. Avec le groupe Madagascar ALL STAR et le groupe Toko Telo qu’il a formé avec d’autres artistes malgaches de renom, il a été un ambassadeur actif de Madagascar dans le monde entier. Ce n’est pas seulement les malgaches qui regrettent sa disparition car, depuis son décès, les hommages affluent de partout car tous reconnaissent son immense talent.

Malheureusement, ainsi va la vie,…

Et on ne peut qu’y faire face. A Madagascar, on lui rend un hommage à la hauteur de sa notoriété car la journée du 27 juillet a été déclarée « deuil national ». Tout un cortège le ramènera à Tuléar, sa ville natale après une veillé au palais des sports de Mahamasina.

Et voici une chanson qui rend hommage à Régis Gizavo, parti mais jamais oublié……….