8. sept., 2017

La spiruline, un complément alimentaire de renom

Dans le billet d’aujourd’hui, nous allons parler d’un produit très en vogue en homéopathie,  la spiruline.

Oui, j’en ai entendu parler aussi mais c’est quoi au juste?

La spiruline est une micro-algue utilisée comme complément alimentaire en raison de sa richesse en minéraux et en vitamines. Considérée depuis des années comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par un grand nombre de personnes convaincues par les résultats obtenus à la suite d’une cure, l’utilisation de la spiruline remonte effectivement à des temps très anciens. Les Incas en consommaient déjà comme un aliment à part entière. Depuis fort longtemps, les femmes Kanembou au Tchad récoltent la spiruline, la font sécher pour la consommer avec du mil. 

Ah bon, donc c’est un simple complément alimentaire et non un médicament?

En fait, elle est pleine de bonne chose, elle ne guérit pas les maladies mais certains principes actifs qui sont en elle peuvent aider à retrouver la forme.

C’est-à-dire?

L’activité purifiante de la spiruline pure entraîne une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique. Elle permet de ce fait une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après un entraînement ou une compétition.

Ça, c’est pour les sportif mais j’ai entendu dire que ça peut aider les malades aussi !

Certains composants de la spiruline ayant des propriétés anti-inflammatoires pourraient être responsables de la réduction des symptômes accompagnant les allergies nasales. Des personnes atteintes de diabète de type 2 rapportent qu’un traitement de 2 mois avec la spiruline réduirait les niveaux de glycémie. La spiruline améliore aussi le système immunitaire donc c’est très bien.

C’est normal que certains l’appelle “l’aliment miracle”. Mais peut-on en prendre à volonté ?

La ration individuelle est à peu près de 10 g de spiruline. Mais les effets se font sentir à partir de 800 mg. Donc il ne reste plus qu’à la tester car à en croire ce qui vient d’être dit, cela ne peut pas faire de mal.

Et c’est ainsi que nous refermons ce billet plein de bienfait.