19. sept., 2017

Le rock en 10 courants

Aujourd’hui, on a un billet tout en musique avec le rock expliqué en dix courants

D’accord, alors par quoi commence-t-on ?

Par le début, le rock and roll naît dans les années 50 aux États-Unis et au Royaume-Uni : il s’agit au départ d’une version plus rythmée du rythm and blues jouée par des artistes  noirs. Le terme de rock and roll vient d’un argot présent dans le rythm and blues, désignant l’acte d’amour.

 Ok, et tu parlais de 10 courants tout à l’heure ?

Le premier, c’est le rockabilly. Croisement entre le rythm and blues et la country. Il tient son nom d’un mot-valise entre rock et hilbilly, un terme désignant les péquenauds, les ploucs. Considéré à l’origine comme un enfant de la country, le rockabilly est le premier sous-genre résolument rock. Avec Elvis Presley, Bill Haley, Bob Dylan et les Beach Boys, les BeatlesThe Rolling StonesThe Who, puis en France avec Johnny Hallyday ou les Chaussettes Noires. En 1963 arrive un power blues inspiré des racines du blues des artistes noirs avec Jimi Hendrix, Led Zeppelin ou encore Cream qui se veulent expressive et puissante.

 Qu’est-ce qui vient après ça ?

Le rock progressif, la scène underground et le flower power. Né au Royaume-Uni, le terme désigne une forme plus évoluée et complexe que le rock originel. Il est porté par des groupes comme Pink Floyd, GenesisYes, Jefferson Airplane, Creedence Clearwater Revival, Janis Joplin, The DoorsFrank Zappa…Ces artistes rencontreront un succès planétaire au cultissime festival de Woodstock de 1969, le rock devient plus engagé qu’à l’origine et véhicule des messages politiques et sociaux aux jeunes fortement influencés par le genre.

 Et après ça il y a quoi ?

Le hard rock : un genre agressif aux sonorités distordues, des riffs en veux-tu en voilà et une forte influence de la science-fiction et de la fantasy, entre autres.  Si les bases du hard rock sont puisées dans les sons puissants d’artistes comme The Who ou The Kinks, les principaux représentants du genre sont plutôt Led ZeppelinBlack Sabbath, Aerosmith, AC/DC, Kiss, Guns N’Roses, ScorpionsBon Jovi, Europe… c’est l’apogée commerciale du courant mais aussi la naissance du genre métal avec le glam metal avec T-Rex, David Bowie, Gary GlitterRoxy MusicNew York Dolls ou Lou Reed et du heavy metal plus dur avec Motörhead, Alice Cooper, Iron MaidenDef Leppard.

 Ça fait cinq courants, qui sont les cinq restants ?

Le punk rock des RamonesBlondiePatti Smith , The Dictators, Sex Pistols, The ClashJoy DivisionThe Smiths et tant d’autres. Puis le grunge avec Green River, Nirvana, Smashing Pumpkins. Le pop rock, l’ennemi du hard rock avec  Elton JohnRod Stewart, Chicago, Simon & Garfunkel ou encore Leonard Cohen. Le rock alternatif avec The PixiesNine Inch NailsElvis CostelloCounting Crows, The Offspring, The Killersou Dionysos. Le rock indépendant avec les Cranberriesles Red Hot Chili PeppersBlur et OasisThe Dandy Warhols et Brian Jonestown Massacre, Fall Out Boy, Panic! at the disco, Paramore.