20. sept., 2017

Les 18 ethnies de Madagascar

Nous arrivons au billet du jour qui sera culturel car on va parler des 18 ethnies de Madagascar.

 D’accord, on commence par les merina ?

Oui, ils vivent au centre des hautes terres, région d’Antananarivo. Mérina signifie « ceux des hautes terres ». Ils sont aussi appelés « Ambaniandro » signifiant « ceux qui vivent sous le soleil ». Ils vivent donc à l’origine, au centre de Madagascar.

 Et après qui a-t-on?

Les Betsileo  troisième groupe ethnique par son importance numérique. Fianarantsoa, Ambositra et la région Matsiatra sont les cités principales du pays betsileo, Betsileo signifiant « les nombreux invincibles ».

 Et ensuite ?

Il y a les Betsimisaraka vivant dans la région de Tamatave, sur la plaine côtière qui s’étend sur une bande de terre large de 100 kilomètres de Sambava au nord ; à Mananjary au sud, deuxième ethnie par le nombre. Betsimisaraka signifie « les nombreux qui ne se séparent pas ».

 Puis on a les Zafisoro et les Antéfasy

Oui, ils partagent le même territoire et ils sont rivaux. Ils vivent sur la côte sud-est en petits groupes autour de Farafangana. Antéfasy signifiant « ceux des sables »

 Puis on a les Antaisaka et les Antanosy

Exact, les Antaisaka vivent sur la côte Est, région de Vangaindrano et Antanosy. Le groupe régional des Antanosy est centré autour de Fort Dauphin, Antanosy signifie, ceux des îles.

 Puis on a les Antandroy et les Baras

Les Antandroy vivent à la pointe sud de la grande île dans la région d’Ambovombe. Et les baras sont au centre Sud, dans la région d’Ihosy.

 Et dans le sud on a aussi les Mahafaly

Ils vivent sur le vaste plateau qui borde la côte sud-ouest entre les fleuves Menarandra et Onilahy, région d’Ampanihy et de Betioky.

 Puis on a les Anteimoro et les Antakarana.

Les Antaimoro sont sur la côte Est, au nord et au sud de Manakara, de Mananjary à Vohipeno, Antemoro signifiant « ceux du rivage ». Les Antakarana sont au Nord, dans la région de Diego Suarès, vivant près du massif des tsingys de l’Ankarana d’où leur vient leur nom. Ils occupent la région nord de l’île qui s’étend d’Ambilobe au cap d’Ambre.

 On a également les Tsimihety et les Antambahoaka 

Les Antambahoaka peuplent une région du Sud-Est, et vivent autour de la ville de Mananjary. Leur nom signifie « ceux du peuple ». Les Tsimihety vivent au Nord des hautes terres, et à l’Est dans la région de Farafangana, près de Bealanana et Befandriana, leur nom signifie, « ceux qui ne se coupent pas les cheveux ».

 Il nous en reste quatre

Oui, les Tanala ou  « ceux de la forêt » à l’Est dans le triangle Ranomafana/ Mananjary/ Fianarantsoa, les Sakalava qui vivent dans une vaste région de l’Ouest, au Nord de la Betsiboka et qui va de Tuléar au Sud jusqu’au Nord-Ouest. Cette région abrite aussi plusieurs autres ethnies qui ne font pas encore partie des 18, les bezanozano dans la région de Moramanga, dans la haute vallée de la rivière Mangoro et les sihanaka dans les régions du lac Alaotra entre Ambatondrazaka et Mandritsara, au Nord-Est.