28. sept., 2017

Destination Madagascar, le retour des touristes ?

Nous arrivons au billet du jour et aujourd’hui, nous allons parlons de tourisme, de la destination Madagascar car c’est la haute saison ! Nous allons évoquer les redevances qui handicapent la destination Madagascar.

Mais c’est quoi les redevances ?

Ce sont les redevances aéroportuaires, ce que les touristes paient à leur arrivée à Madagascar. Trop de taxes tue le tourisme de masse.

Mais ce n’est pas partout pareil ?

Non, Madagascar est une destination chère, on a trop de redevances : aéroport, visas, entrées dans les parcs nationaux, vignettes hôtels… Le ministère du tourisme essaie de travailler pour les baisser mais ce n’est pas facile car il y a plusieurs entités concernées.

Mais on fait déjà des efforts pour attirer les touristes non ?

Oui, on construit plus d’hôtels, on rénove nos aéroports, on valorise nos richesses naturelles et les destinations phares dans les foires nationales et internationaux mais il semblerait qu’on puisse encore faire plus et mieux.

Mais qu’est-ce-que les touristes attendent en plus ?

Les touristes étrangers et nationaux exigent d’abord la sécurité, ce qui n’est pas évident actuellement. Ensuite, il nous faudrait des routes en meilleur état et plus nombreuses pour restreindre les embouteillages. Les coupures de la Jirama sont aussi une très mauvaise image pour les touristes. Car pour qu’ils viennent nous voir, il faut déjà que ces touristes soient attirés par notre pays. Sachant que la capacité d’accueil des établissements de tous les pays ne dépasse pas encore 60.000 chambres, il y a encore beaucoup à faire.

Effectivement ! Mais c’est loin d’être facile tout ça !

Oui, il faudrait que tout les acteurs concernés se mettent d’accord sur un plan à suivre pour atteindre les objectifs et que chacun travaille pour y arriver. Et que les départements étatiques concernés collaborent pour y arriver. Ce qui est loin d’être le cas, chacun gérant ses petits intérêts particuliers au détriment de l’intérêt collectif.

C’est vrai, on pense toujours à tort que le tourisme c’est les affaires des hôteliers et des guides touristique mais c’est l’affaire de tous !

Il ne reste donc plus qu’à faire comprendre cela à tout le monde ! Le ministère du tourisme à travers le Ministre Roland RATSIRAKA dit qu’ils « s’attèlent actuellement à une politique de promotion des investissements dans le tourisme » en attendant, nous refermons ce billet.