24. nov., 2017

La confédération du tourisme

Le tourisme sera le sujet de notre billet de ce jour, les professionnels de ce secteur se sont rassemblés au sein de la confédération du tourisme. On en parle ce matin !

Première question, qu’est-ce que c’est ?

C’est une plateforme qui rassemble tous les acteurs du secteur du tourisme. Il y a plusieurs  associations dans le domaine du tourisme mais leurs efforts ne sont pas synchronisés. Avec cette confédération, chaque secteur sera représenté car elle est ouverte à tous les corps de métiers du secteur touristique et les efforts seront coordonnés.

D’accord, et à part ça, qu’est ce qui la rend si particulière cette fédération ?

Elle est soutenue par la banque mondiale et d’autres partenaires techniques financiers. Elle aura donc plus de marge de manœuvre. Selon les experts qui sont à l’initiative de ce mouvement, la même méthode a provoqué l’envol du secteur du tourisme dans d’autres pays.

Et bien, à quelles tâches notre confédération du tourisme va s’atteler ?

Il va représenter le tourisme et sera son porte-parole ! Elle sera l’interlocuteur avec le gouvernement et les autres organismes qui pourront aider à promouvoir ce secteur. A travers des actions de lobbying, la confédération pourra faire bouger les choses.

Et concrètement, sur quoi va-t-elle travailler ?

Pour commencer, sur l’amélioration du cadre réglementaire du tourisme. La confédération va aussi mettre en place ce qu’elle appelle « les principes éthiques » des métiers du tourisme. Et enfin, elle va travailler sur l’importance de la formation pour rendre le secteur plus professionnel.

Rappelle-nous ce que c’est qu’un lobbying.

C’est une stratégie menée par une entreprise ou un groupe de pression (appelé lobby) cherchant à défendre ses propres intérêts auprès des décideurs politiques. Cette action est souvent discrète et indirecte.

Et ça a des chances de marcher ?

Les chefs de file de la confédération y croit, et puis comme ça a déjà marché ailleurs, pourquoi pas chez nous !

Et bien, c’est tout le mal qu’on leur souhaite !