3. janv., 2018

Commémoration des 99 ans de la signature de l’armistice du 11 novembre 1918

Cette année, nous venons de commémorer les 99 ans de la signature de l’armistice du 11 novembre 1918, cela fera donc un siècle l’année prochaine. La nouvelle génération a une connaissance de plus en plus lointaine de cette histoire, nous allons tenter d’y remédier dans le billet de ce jour !

Tout d’abord, qu’est-ce que l’armistice du 11 novembre 1918 ?

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'armistice de Rethondes est un traité signé le 11 novembre 1918 entre les forces alliées et l'Allemagne dans un wagon dans la forêt de Compiègne à Rethondes. Ce traité définit la fin des combats sur le front occidental, et les conditions de la défaite de l'Allemagne. Les signataires sont Ferdinand Foch pour les Alliés et Matthias Erzberger pour l'Allemagne.

Et donc, qu’est ce qui se passe à cette date ?

Chaque année, à cette date, les pays ayant participé à la première guerre mondiale commémorent cet évènement qui met fin à la guerre. Même nous ici, à cette date, à Madagascar, on rend hommage aux anciens combattants malgaches et français, avec une cérémonie au monument qui leur est dédié, au lac Anosy, en présence des autorités malgaches et françaises. En effet 41000 soldats malgaches ont participé à la première guerre mondiale en Europe.

Et en France ?

En France, il y a plusieurs monuments mis à l’honneur pendant cette journée et il y a toujours une cérémonie officielle. Parmi ces monuments, le plus symbolique est la tombe du soldat inconnu sous l’arc de triomphe, mais dans d’autres régions marquantes par rapport à cette date, il y a aussi des cérémonies.

Pourquoi ce monument ?

La tombe du soldat inconnu fut installée sous l'arc de triomphe de la place de l'Etoile à Paris le 11 novembre 1920. Ce soldat non identifié, reconnu français, représente symboliquement tous les soldats tués au cours de la première guerre mondiale, c’est pour cela qu’on rallume toujours la flamme de cette tombe, pour ne pas oublier. Puisqu’il est inconnu, plusieurs théories circulent quant à l’identité du soldat ou ses origines mais !

Et ailleurs, il y a quoi ?

Il n’y a qu’en Angleterre qu’il y a de réelles commémorations. Même si ce n’est pas un jour férié, le 11 novembre est le Veterans Day, Remembrance Day ou Poppy Day. Dans les pays du Commonwealth et au Canada, le coquelicot est un symbole à la mémoire de ceux qui sont morts à la guerre. Le jour du Souvenir y est l'occasion de ventes de coquelicots en papier au bénéfice des anciens combattants.