15. janv., 2018

Terre en mêlée

Quel est le point commun entre le ballon ovale et une fille-mère ? C’est l’histoire racontée par l'association « Terres en Mêlées », soutenue par World Rugby dans un documentaire à paraître, on en parle dans le billet de la matinale d’aujourd’hui !

Qu’est-ce que c’est exactement ?

C'est l'histoire de Marcelia, 17 ans, une ado devenue mère deux ans plus tôt et qui vit dans un village de pêcheurs à Antsepoka, le long de la Côte Saphir, au Sud-Ouest de Madagascar. Lorsque Pierre, un éducateur de rugby, lui met un ballon ovale entre les mains, la jeune fille va se révéler très douée et une équipe féminine va se monter, puis défier les autres villages et prendre son destin en main jusqu'à remporter le championnat national à Tananarive.

Et qui a décidé d’en faire un documentaire ?

On doit cette initiative à Pierre Gony, fondateur de l'association solidaire «  Terres en Mêlées », soutenue par World Rugby via son programme Spirit of Rugby. Avec le réalisateur Christophe Vindis, son ami de 20 ans, il a réussi à convaincre plusieurs partenaires de se lancer dans cette réalisation avant d'aller voir le diffuseur.

C’est une histoire vraie donc c’est pour ça que c’est un documentaire. Mais le rugby, ça se joue en équipe non, pourquoi on parle d’une fille seulement ?

Une équipe de filles a été montée sur la Côte Saphir, composée des meilleures joueuses des vingt villages avec le soutien de l’association qu’on vient de mentionnée. Les filles se qualifient à Tuléar et font un voyage de 1 000 km à travers tout le pays pour finaliser la sélection de l'équipe et aller se confronter aux meilleures équipes de Madagascar.

Et donc, le film retrace ce parcours ?

Selon les producteurs et les réalisateurs, la réalité a dépassé la fiction puisqu'elles ont explosé les équipes de la capitale et elles sont devenues championnes. C'est une expérience exceptionnelle. Au-delà de l’aspect sportif, on y a vu une vraie histoire qui finit bien.

Et quand pourra-t-on voir ce film ?

Au début de l'année 2018, le film documentaire sera proposé sur la chaîne publique France Ô, dans le magazine Archipels. Ce n’est plus très loin ! Espérons qu’on pourra le voir sur les chaînes locales.