1. févr., 2018

La saison cyclonique et les codes couleurs

L’année prochaine, on nous annonce une saison cyclonique active. Cela veut dire qu’elle sera légèrement supérieure à la moyenne. La vigilance est donc de mise ! Bientôt, on entendra les campagnes de prévention avec les codes couleurs. Les codes couleurs qui ne sont pas toujours connu de tous. On en parle dans le billet d’aujourd’hui !

Il y a combien de code couleur de vigilance ?

Il y en a quatre : l’alerte verte, l’alerte jaune, l’alerte rouge et l’alerte bleue.

Bien, commençons par l’alerte verte, qu’est-ce qu’elle signifie ?

C’est la première étape de vigilance. Elle annonce généralement l’apparition d’un cyclone. A ce stade, la menace est vague et imprécise, la population concernée doit être attentive aux nouvelles de la météo. Les autorités locales hissent le drapeau cyclone et les habitants sont invités à renforcer leur maison et à garder un kit d’urgence chez eux.

Et ensuite, il y a l’alerte jaune !

Celle-ci est lancée 24 à 48h avant l’impact. Le danger n’est donc pas immédiat, mais la vigilance monte d’un cran. Comme elle traduit une menace, elle peut être de rigueur pendant un court laps de temps.  Les zones à risque doivent être évacuées, les activités maritimes sont interdites, la population doit faire des provisions de nourritures et les bétails doivent être mis à l’abri.

L’alerte rouge !

Celle-là est la plus connue de tous, c’est le danger imminent. Ça veut dire que le cyclone est à nos portes ou même déjà arrivé. La population est priée de se mettre à l’abri, il ne faut plus circuler et rester informé de l’évolution du cyclone.

Et on termine par l’alerte bleu.

L’alerte bleu, c’est quand le cyclone s’éloigne. Cela ne veut pas dire que les dangers aussi sont partis car les pluies, les crues et autres vents demeurent. C’est aussi à ce moment que les secours s’activent. Les déplacements sont encore déconseillés jusqu’à la levée officielle des alertes.

On a fait le tour des codes couleurs des alertes, il est vraiment important de les connaitre pour mieux faire face à ces pluies qui s’annoncent. Sur ces informations très utiles, nous refermons le billet de la matinale.