8. févr., 2018

L’insécurité dans la région de la Betsiboka

Presque chaque semaine dans le billet du jour, on parle d’une région pour aider nos auditeurs à mieux connaitre notre belle île. Aujourd’hui, c’est la Betsiboka qui est à l’honneur mais malheureusement pour un problème difficile.

La région de Betsiboka, c’est où déjà ?

Elle regroupe trois régions : Maevatanàna, Tsaratanàna et Kandreho. Malheureusement, ce qui rend célèbre cette région en ce moment, c’est l’insécurité !

L’insécurité, ça ne peut pas être pire qu’ailleurs !

Prenons le district de Maevatànana. Les principales sources de revenus des habitants sont l’or et l’agriculture. Selon la députée élue, les dahalo y opèrent de jour comme de nuit et détroussent les habitants jusque dans leur lieu de travail. Bien que le district soit doté d’éléments de la gendarmerie, les dahalo sont aussi armés qu’eux si ce n’est plus. Parfois, il y a 6 gendarmes contre 20 dahalo armés lourdement ; des attaques sont fréquentes à raison de deux fois par mois en moyenne.

Et ailleurs ?

Dans le district de Tsaratanàna, les attaques sont tout aussi régulières. Et en plus, il y a des problèmes de juridiction sur le rôle du tribunal de Premiére instance qui dépend d’Ambatondrazaka et le commandement de la gendarmerie qui dépend d’Alaotra-Mangoro. La population n’a pas eu d’autre choix que de mettre en place le dina. Ce système dont on a déjà parlé dans le billet de la matinale.

C’est triste !

Oui, les autorités locales comme les maires et les chefs de district ne cessent d’alerter le gouvernement sur la nécessité de sécuriser ces contrées. L’insécurité affecte le développement et la qualité de vie de la population.

Espérons que cela s’arrangera avec le temps !

Oui, cette région possède de nombreux potentiels qui ne demandent qu’à être développés. Si cette question de sécurité est réglée, le développement sera garanti. La population n’attend que cela.

Puisse ces belles paroles se traduire dans la réalité. Sur ce, nous refermons ce billet dédié à l’insécurité dans la région du Betsiboka.