21. févr., 2018

Résister aux agressions

Pour nous qui vivons à la capitale, on a tous entendus parler des voleurs à la tire, les fameux « mpanendaka ». Certains ont peut-être déjà été victime de ces individus. On vous donne aujourd’hui des astuces de self défense pour vous aider à leur faire face.

Cela semble intéressant ! Par quoi on commence ?

Par la prévention ! Evitez de vous mettre en danger, ne portez pas des objets de valeurs de manière voyante. Evitez les endroits réputés infestés de pickpockets, ne répondez pas aux attaques verbales car c’est souvent ainsi que les malfaiteurs vous abordent. Cela relève du bon sens.

Ensuite, si on se fait attraper quand même, on fait quoi ?

Il y a des techniques basées sur les points de pression : ce sont les zones contenant beaucoup de nerfs. En clair : il s'agit des endroits ultra-sensibles que vous devez frapper en cas d’attaque. Si vous êtes en face de votre agresseur, envoyez-lui un coup direct dans l’estomac, sous le sternum, ça le fera reculer.

Et si l’agresseur est derrière ?

S'il est derrière vous, écrabouillez ses pieds. Donnez-lui un coup au niveau de son épaule. Ça le fera s'affaisser et s’éloigner un peu de vous, vous donnant le temps de lui assener un grand coup de genou en plein visage.

C’est violent tout ça !

Si tu as remarqué, les voleurs ne sont pas tendres avec leur victime, et puis, c’est de la légitime défense, on ne te demande pas d’agresser des gens, tu dois juste te défendre en cas d’attaque. Ces techniques sont simples et peuvent-être utilisées par tout le monde.

Tu as raison. Tu en as d’autres des comme ça, pour nos auditeurs ?

Maitrisez sa peur : dans une situation imprévue, lors d’un gros stress dû à une agression c’est votre self control qui fera la différence. Votre adversaire ne sait pas de quoi vous êtes capable, et vous non plus. Il pourrait être aussi surpris que vous si vous vous défendez. Que vous deviez rester raisonnable pour ne pas déclencher un combat ou vous démener pour vous défendre, vous devez essayer de rester maitre de la situation.

Eh bien, nous voilà mieux armés face aux potentiels agresseurs, sur ce, nous refermons ce billet de la matinale qui a été très pratique.