9. mars, 2018

Le centre “Orchidées blanches” à Tananarive

Nous parlons aujourd’hui des jeunes handicapés à travers le centre « Orchidées blanches » qui s’occupent des enfants atteints de déficience mentale.

Qu’est-ce que les orchidées blanches ?

C’est un centre médico-éducatif, fondée en 1972 à Toamasina. Il fonctionne en autofinancement et son objectif se résume à la réinsertion sociale et l’autonomisation des jeunes handicapés. Le centre est indépendant mais collabore avec d’autres organismes partenaires.

Maintenant que c’est clair, parlons des pensionnaires.

Le centre accueille des enfants et des jeunes atteint de déficience mentale. Ils sont suivis par des éducateurs et des formateurs afin de les rendre autonomes et prêts pour la vie active. Cette année, le slogan concernant la promotion des droits des personnes en situation d’handicap est : « olona aloha vao manana fahasembanana » qu’on peut traduire par, « humain avant tout, handicapé ensuite », le centre veut faire en sorte que ses pensionnaires soient considérés comme des personnes à part entière, au-delà de leur handicap.

Et comment fait ce centre pour y arriver ?

Les activités du centre sont adaptées aux élèves. Depuis peu, un éducateur spécialisé volontaire japonais aide les intervenants du centre à parfaire leur méthode. Leurs mots d’ordre sont compassion, patience, respect et tolérance.

C’est ainsi que tout le monde devrait avoir les mêmes comportements envers les handicapés non !

Tout à fait ! Mais comme on le sait tous, au quotidien, les gens ne prennent pas le temps de prêter attention et de  respecter les handicapés, ce qui complique un peu plus leur vie. C’est pour cela qu’on continue la sensibilisation.

On espère donc que ces quelques mots aideront à changer notre vision et à respecter les droits des personnes en situation d’handicap.