14. mars, 2018

Les réseaux sociaux

En ce moment, on n’estime qu’une personne sur 7 est sur au moins un réseau social. Certaines personnes sont même sur plusieurs réseaux sociaux en même temps ! Mais la majorité des utilisateurs ne se rendent pas comptent des dangers de ces espaces virtuels.

Oui, surtout pour les jeunes ! Alors par quoi on commence ?

L’exposition de l’intimité. Des malfaiteurs en tout genre peuvent se balader sur les réseaux sociaux sans qu’on s’en rende compte car il leur suffit d’avoir un avatar. Plusieurs victimes se plaignent déjà des arnaques et des pédophiles sur internet sans parler des piratages. Donc à ceux qui sont sur les réseaux sociaux, protégez-vous et protégez-votre vie numérique.

Ce n’est sûrement pas l’unique danger !

Pour ceux qui étudient encore, c’est le cas de la plupart des jeunes, les réseaux sociaux leur prennent plus de temps que leurs études. Et sur cette matinale, nous avons déjà constaté la baisse des résultats aux examens officiels ainsi que du niveau des élèves, les réseaux sociaux n’y sont pas totalement étranger. Donc, pour les parents, surveillez vos enfants, limitez leurs accès à ces outils dans la mesure du possible, c’est pour leur bien.

Surtout qu’on peut vite en devenir dépendant !

Justement, Sean Parker, l’un des fondateurs et ex-PDG de facebook, estime que, de manière globale, les réseaux sociaux devraient être considérés comme un système pervers qui exploite les vulnérabilités psychologiques de l’être humain. Ce système aurait été délibérément conçu afin d’emprisonner l’esprit de ses utilisateurs et d’assurer le succès rapide du service dont il fait la promotion. Donc, pour tous les utilisateurs de facebook et autres réseaux sociaux, ne les laissez pas vous contrôler, reconnaissez vos priorités, entre le nombre de like d’une photo et le diner en famille ou encore l’exposé de demain et les commentaires de votre dernier post.

Entendu, tes conseils sont vraiment précieux ! Chacun doit avoir la volonté de les appliquer pour ne pas tomber dans l’addiction du numérique ou d’autres dangers possibles.